29 octobre 2008

Deneuve à roulettes

Une pincée de Fame, un zeste de Flashdance, un poil de 9 semaines et demi, un chouillat de La Boum 2, une esthétique princière façon Purple rain et Deneuve en patins à roulettes jouant les guest stars de luxe, voici le nouveau coup de Julien Doré...

Un must ?

Beau comme du Beaupain


Difficile de dire tout le bien que je pense de ce grand album qu'est 33 tours d'Alex Beaupain.
Toujours l'ombre de la fiancée disparue des Chansons d'amour qui plane sur cette galette et puis du cul aussi, pas mal, qui traine...
Mais surtout cette incroyable intensité d'émotion qui parcoure tout l'album sans esbroufe ni mélo variéteux, jamais !
Un grand disque, qui place à mon avis Beaupain à l'égal de son maitre avoué Etienne Daho... dans la cour des grands aux cotés d'autres Biolay...
Un disque INDISPENSABLE !!!


28 octobre 2008

Grande Cicatrice Bleue

Yann Destal




Ex Modjo, très belle gueule de balafré, une des plus belles voix de France, un ambitieux premier album "rock" en solo (et in english) absolument sublime et un single "variét' française" tout aussi excellent...
Et depuis... plus rien à part ces quelques inédits ici...





img404/6444/yanndestalununiversyv8.png





http://yanndestal.artistes.universalmusic.fr/images/discographie/albums/large/1.jpg

The great blue scar

22 octobre 2008

Un Flat Andalou

img511/6416/lambsangerqi4.png

Le nouvel et excellent alboum de Mr Oizo déboule le 17 novembre et se paye un teaser cinéphile de grande classe !!!

21 octobre 2008

Coup de foudre

la fille cachée de Prince et de Shirley Bassey s'appellerait donc Janelle Monae et je parie personnellement sur une très grande carrière... premier (vrai) opus pour janvier prochain...

En attendant, un EP exceptionnel : Metropolis : The Chase Suite

http://i38.tinypic.com/dnfrjo.jpg





15 octobre 2008

Zest of


Zazie n'est toujours pas la reine du clip mais celui ci est un joli hommage à l'ensemble de sa carrière et il sert d'écrin à une très jolie chanson de pure variét', sans prétention mais bourrée de talent... et du talent il en faut pour qu'une chanson aussi clairement populaire ne se vautre pas dans la bouse habituelle... tout le talent de Zazie, tout simplement.
Toujours aussi fan, moi...



14 octobre 2008

Queenie of soul !


Amy Winehouse ayant jeté un gros pavé soul dans la mare des nullités R'n'B de ces dernières années, les maisons de disques nous avaient alors sorti leur artillerie lourde de jeunes chanteuses de vieille soul (Duffy & consorts) et quelques vieilles gloires avaient même cru y trouver une deuxième jeunesse (Sharlene Spiteri)... même la Star ac' et Nouvelle Star s'y était collés...
Résultat: une légère surdose de vieille/jeune soul à peine resucée et manquant ironiquement et finalement souvent d'âme, mais surtout de tripes...

Voila qui donne juste l'envie de se replonger dans ses classiques, mais aussi de redécouvrir quelques perles que la postérité aura un peu vite oubliées sur le bas-coté et qui mériteraient pourtant autant de gloire que les officielles queens of soul que sont Aretha ou Tina...

[Marie+Queenie+Lyons.jpg]
Marie Queenie Lyons

Donc, après l'extraordinaire et indispensable Madeline Bell, il y a quelques mois, je vous ai dégoté une bombe atomique tout droit sortie des 70's.
L'unique album d'une diva soul à se rouler par terre, de celles dont la voix respire le vécu, dont l'haleine ne sent pas forcément que la rose et qui crache ses tripes dans le micro comme si sa vie en dépendait.
Un disque soul au sens fort du terme qui vous foutra le frisson, je vous le garantie, mais qui devrait aussi parfois vous faire onduler la colonne sur ses rythmes subtilement funky...
Une immense découverte pour moi !
L'album du mois s'intitule donc Soul Fever (et ça transpire, c'est moi qui vous le dis !!!), il date de 1970, et il n'a pas pris une ride.

http://www.dustygroove.com/images/products/l/lyons_marie_soulfever_102b.jpg

Marie Queenie Lyons - Fever
(lien album dans les commentaires)

11 octobre 2008

It's Britney Bitch !!!

Après un méchant détour par la méga-trash road et un excellent Blackout, Britney Spears opère un furieux comeback avec ce Womaniser qui pue le tube à douze kilomètres...
Et si tout l'album était aussi bon...?!
Le clip, en tous cas est assez réussi, on y retrouve avec plaisir une Britney plus "Toxic" que jamais !

07 octobre 2008

Séances de rattrapage

img389/4786/contedenoelrj3.jpg

Un conte de noël est le Desplechin parfait pour qui aime son cinéma... Ce jeu de massacre familial où toute vérité semble être bonne à dire est plus que réjouissant et parvient même parfois à dépasser son propre cynisme pour pénétrer l'émotion à vif.
Le plus beau film français de l'année ?
Y de fortes chances...



img185/291/bellepersonneke5.jpg

Le seul concurrent possible à mes yeux, pour le moment, est le magnifique film de Christophe Honoré, qui après Dans Paris, Cécile Cassard mais surtout les Chansons d'amour, confirme tout l'immense bien que je pense de lui.
Le film est parfait, splendide, bouleversant !
A voir absolument



img388/9788/silencelornavu7.jpg


Le plus beau film belge de l'année, ça c'est plus sur...lol
Les Dardenne au sommet de leur art, un scénario captivant qui méritait grandement son prix à Cannes, des acteurs époustouflants, une mise en scène sobre - presque "invisible" - et pourtant totalement au service du récit, un film bouleversant, vraiment...
Le coup de poing dans la gueule de l'année : beau, très beau !


img512/6136/diarydeadrt4.jpg


LE chef d'oeuvre attendu. Malgré une tempête critique dans un verre d'eau, je considère ce film comme un des meilleurs de Romero et sans aucun doute l'égal de Zombie et La nuit des morts-vivants.
Jamais il n'aura mieux réuni le film d'horreur (mais en est-ce encore vraiement un ?) et le discours politique (sur m'omniprésence des médias, le pouvoir absolu des images et la "dé-réalité" dans laquelle elles installent l'humanité) que certains auront trouvé facile et/ou simpliste et que, personnellement je trouve très pertinent et cohérent, au contraire... Brillantissime... on en reparlera dans quelques années car bien souvent les films de Romero gagnent à être revus et se bonifient avec le temps...



img147/7578/deadendcj2.jpg

Petite série B fantastico-horrifique-Lynchienne, foutrement bien foutue, drôle, originale étrange et réussie... d'ors et déjà un must du genre.


img361/3797/jeeperscreepers2cx5.jpg


Bien supérieur au premier opus (qui n'était pourtant déjà pas mal) : une réussite totale...
Vraiment flippant, parfois hilarant, bourré de petits sous-entendus pédés et courant à 200 à l"heure sans aucun temps mort... un vrai bonheur d'amateur de fantastique.
A voir absolument !



img505/6466/alinterieural5.jpg

Tout le contraire : hautement dispensable. Le seul mérite du film étant la spectrale et très flippante méchante que compose la toujours géniale Dalle...
Le reste n'est qu'un bouillie informe, souvent bien crade et complaisante dans sa violence, au scénario à crédibilité zéro, et multipliant les effets de mise en scène en espérant sans doute impressionner le spectateur mais ne parvenant guère qu'à vaguement l'écœurer et surtout à l'enfoncer progressivement dans un ennui palpable, proche de la léthargie... Certains pensent qu'il s'agit d'un bel effort du cinéma de genre à la française... perso, le verdict: ni fait, ni à faire.
Poubelle !
Et on ne garde que les plans de LA Dalle !



img72/7339/memoiresdenosperesdg8.jpg

Classique mais beau, comme souvent chez papy Eastwood qui nous pond, l'air de rien, quasiment un grand film par an...
Me reste à voir Iwo Jima, désormais !


img136/6083/basicinstinctfh4.jpg

Zack, merci ! j'ai enfin revu ce nanard supposé avec une lecture sans doute plus juste du film !
Et j'ai adoré !!!
Le scénario reste évidemment nul mais visiblement Verhoeven s'en branle, il réalise un doc jouissif et hilarant sur le pouvoir d'attraction et de manipulation de Catherine Tramell, mais surtout - au passage - sur Sharon Stone et l'effet qu'elle produit autant sur les personnages du film, que sur les acteurs et surtout sur les spectateurs... sous cet angle et dans cette perspective de mise en abyme, le film devient vraiment passionnant et à la hauteur de ce grand cinéaste !


img407/9425/darkknightds5.jpg


Assez lent et incertain dans sa première partie (longue exposition des personnages, tout de même) le film glisse vers une noirceur infinie post-11 septembre au fur et à mesure qu'il s'avance et offre des moments de cinéma absolument magistraux. Un film à la limite de l'abstraction, parfois, absolument brillant, toujours, et pourtant plus noir que ça tu meurs. Du Soulages cinématographique ?
Génial en tous cas !!!



img183/5672/rumbarh1.jpg

La -petite - déception du mois...
Le film est hautement sympathique et même assez bon, franchement plutôt réussi.
Juste qu'il ne tient qu'assez mal la comparaison avec son formidable prédécesseur L'Iceberg.
Si vous ne l'avez pas vu, vous adorerez cette Rumba riche en trouvailles, souvent hilarante et vraiment singulière.
Si vous vivez encore dans le souvenir de cet Iceberg... c'est juste un peu moins parfait...
Allez y en connaissance de cause...



img408/424/vinyanpf7.jpg

Après le génial Calvaire, on s'attend forcément à un nouveau film coup de poing.
Et on n'a là qu'un honnête film de genre, une série B plutôt bien fichue et aux dignes références.
Sans doute encore un grand film malade de ses cultes façon Pacte des loups ou St Ange...
Certes le film n'est pas sans défauts... un démarrage assez prétentieux façon Gaspar Noé, des grèves du rythme à certains moments... mais il ne mérite en tous cas certainement pas l'acharnement et la mauvaise foi critique dont il est victime ! (cf l'indigente et répugnante critique des Inrocks qui pousse la haine du film jusqu'à gâcher le plaisir du spectateur en révélant la toute fin du film... les deux dernières scènes ! Honte à cette "journaliste", si on peut encore appeler ça comme ça !!!)

Fabrice Du Weltz y mène de front trois sujets en or:
1/ La façon dont un homme va accompagner sa femme dans sa folie et la descente aux enfers qu'il vivra pour ne pas la perdre.
2/Le fait qu'un couple ne vive pas le deuil d'un enfant à la même vitesse et la difficulté du renoncement pour la mère, ici...
3/ dans sa dernière partie, quand la folie de la mère devient plus évidente, il montre une image assez terrifiante de cette femme... qui une fois devenue mère, n'est plus QUE ça et peut aller jusqu'à la castration, la dévoration, l'élimination façon veuve noire à petit feu du conjoint, pour protéger sa progéniture... vivante ou morte... La séquence impressionnante dans la dernière partie de cet "accouchement" de la mère de la matrice des racines de l'arbre et de son "avortement" du père à ce moment précis est assez symptomatique de cette lecture du film.
Un film dans lequel l'eau charie le sang, l'air pue la charogne et les corps accouchent d'eux mêmes dans des coulées de boue.
Le premier film post-tsunami, en somme...

Beart est impéccable...
On ne dira jamais assez de bien du magnifique et sous-exploité Rufus Sewell, la photo est splendide et le film - très ambitieux bien qu'à moitié réussi - se suit sans ennui et reste assez prenant, jusqu'au bout, dans son glissement progressif du "film-voyage-initiatique" vers le fantastique pur.
Même si je ne déborde pas d'enthousiasme pour cette oeuvre, j'ai envie de la défendre car, primo, elle ne mérite pas cette volée de bois vert critique et secondo, qu'elle me parait tout à fait honnête, et sans doute pas aussi prétentieuse qu'on l'a trop dit à droite et à gauche...
Le film se hisse sans mal à la hauteur de ses illustres et nombreux modèles (Romero, Fulci, Les révoltés de l'an 2000, le cinéma de fantômes asiatique, Gaspar Noé, et sans doute bien d'autres...) et n'est pas sans intérêt, loin de là !



Vinyan
envoyé par zarda2

04 octobre 2008

Loving this alien

Un clip absolument hallucinant au service d'un premier single parfait et la promesse d'un retour de l'alien diva black 80's (60 balais au compteur !) au sommet de son art... de toute évidence...
Album ouragan hautement attendu pour début novembre !







Grace Jones - Hurricane

09 septembre 2008

Ununderestimated

http://cdn.stereogum.com/img/black_kids-partie-traumatic-album_art.jpg

A peine piraté, à peine écouté déjà commandé... Le genre d'albums qui vous explosent de joie à la gueule !
Je vous conseille l'écoute en lisant les textes que vous trouverez facilement sur le net: c'est presque aussi bon que du Pulp pour certaines chansons !!!

Exemple :

I've underestimated my charm (again)

Like many a Mael,
I get angst in my pants.
And goddamn it to hell,
it don't help if I dance.

And you, you're not doing too well.
All the blogs are about you, girl.
They caught you in the park after dark
giving head to a statue, girl.
Oh, cruel!

Didn't mean to do you no harm,
I just underestimated my charm.
And if I ever bother to tell you the truth,
oh, baby, you're too much sugar
for my sweet tooth.

You're on your honeymoon
and you're sending me notes.
You hope to see me soon.
You've got 'see' wrapped
in quotes.
I used to find it funny to say,
'What's your man got to do with me?'
But then I saw him downtown
placing bets on the hounds.
He was as big as a house!
We can't be messin' around!

Every time we kiss
it's like an inside joke
I always miss.
Our love is like a tug-of-war.
Don't touch me, girl,
I can't hug no more!

Hit the heartbrakes


Knock, knock.
Who's there?
Call the ghost in your underwear.
Call the ghost in your underwear who?
Call the ghost in your underwear 'boo'.
It's fine, all right, you can stay the night,
but please be gone by next morning's light.
Oh, please don't pout.
Don't cause a scene.
Oh, babygirl, don't be mad at me.
[Hit The Heartbreaks Lyrics On http://www.elyricsworld.com/ ]
Oh, boo, what can I do?
It's not me, yeah, it's you.
You've been hittin' the heartbrakes hard.
It ain't no use, cos we're still gonna crash,
cos you're still keeping after me.
It's flattering, but really!

Abracadabra!
Every summer you disappear.
Cos it's so sticky in the Dirty South.
It's hot as balls.
Hey now, watch your mouth!

I must repeat: I think you're sweet.
But ain't no way that I'm gonna meet
your mother, your father,
your dog or your brother,
your nephew and niece, girl,
I just can't be bothered.

Hit the heartbrakes.
Hit the heartbrakes.
Hit the heartbrakes.
Hit the heartbrakes, baby,
you're driving crazy.

I'm not gonna teach your boyfriend how to dance

You are the girl that I've been dreaming
of ever since I was a little girl.

One!
I'm biting my tongue.
Two!
He's kissin' on you.
Three!
Oh, why can't you see?
One! Two! Three! Four!

The word's on the streets and it's on the news:
I'm not gonna teach him how to dance with you.
He's got two left feet and he bites my moves.
I'm not gonna teach him how to dance! dance! dance! dance!
The second I do, I know we're gonna be through.
I'm not gonna teach him how to dance with you.
He don't suspect a thing. I wish he'd get a clue.
I'm not gonna teach him how to dance! dance! dance! dance!

One!
You're biting my tongue.
Two!
I'm kissin' on you.
Three!
Is he better than me?

Et tout le reste est du même acabit...
On parie que vous allez l'aimer... et l'acheter ?!

Incontestablement un de mes albums de l'année !

What about you ? :


Look At Me (When I Rock Wichoo)




La cour des grands

http://lesirreguliers.unblog.fr/files/2008/05/alexbeaupainfredericstucin.jpg

Après les extraordinaires bandes originales de Cécile Cassard et des Chansons D'amour de Christophe Honoré, Alex Beaupain revient dans trois semaines avec un nouvel album perso sobrement et mélancoliquement nommé 33 tours.
Le premier extrait à en filtrer s'intitule Comme la pluie et se paye le luxe d'un trio d'actrices ( par ordre d'apparition, Ludivine Sagnier, Clotilde Hesmes & Chiara Mastroianni) classes à en tomber.

Et le Beaupain de s'imposer avec ce seul titre en division 1, joueur dans la cour des grands des Daho, des Biolay... Coup de maitre !

Une chanson sublime... Comme la pluie...


Alex Beaupain
- 33 tours -
Sortie le 7 octobre 2008

06 septembre 2008

Pleine aux as !

Une de mes préférés de l'album s'offre enfin un clip beau comme un de ceux de Feist : Juste génial

13 août 2008

L'épouvantail

Court espagnol de Gonzalo Zona... enjoy



04 août 2008

I'm a loser baby !

Mon tube de l'été... en boucle !

Pop game

Le clip - sans être mauvais - ne casse pas trois pattes à un canard mais comme je ne me lasse toujours d'aucune des chansons de cet épatant album pop-electro de Yelle...

Alors... dans ce blog en voie de disparition...

Le nouveau clip de Yelle !

18 juillet 2008

Coup de coeur

Vous en entendez des comme ça tous les jours ?
Moi pas...
Le choc cardiaque du mois, incontestablement ! et si tout l'alboum est de ce niveau...

20 juin 2008

Magical Great Marvellous Talent

MGMT (prononcez Management, il parait...) est ma révélation et mon gros coup de coeur de ce printemps et il ne révèle pas seulement un bon album et un nouveau grand groupe, mais aussi un clippeur de grand talent : Ray Tintori






Quand à celui qui suit, c'est sans doute un fake fan-made mais il n'est pas mauvais et permet surtout de s'offrir ici une des meilleures chansons de l'alboum : Kids !!!

Get naked !!!

Né d'une étonnante copulation entre le génial Norman Cook (Fat Boy Slim), l'épatant David Byrne (Talking Heads) et Dizzie Rascal, ce Toe Jam est à tomber par terre !

18 juin 2008

Réouverture en clair ! (décodeur inclus ?!)

img142/5274/startingblocef5.jpg

Celui qui ne doute jamais de rien est forcément un con...

et même réduit à "Néant" j'ai décidé que je banderais encore...

Nouveau départ du blog, clap d'ouverture, générique de début:


I still don't know what I was waiting for
And my time was running wild
A million dead-end streets
Every time I thought I'd got it made
It seemed the taste was not so sweet
So I turned myself to face me
But I've never caught a glimpse
Of how the others must see the faker
I'm much too fast to take that test

Ch-ch-ch-ch-Changes
(Turn and face the strain)
Ch-ch-Changes
Don't want to be a richer man
Ch-ch-ch-ch-Changes
(Turn and face the strain)
Ch-ch-Changes
Just gonna have to be a different man
Time may change me
But I can't trace time

I watch the ripples change their size
But never leave the stream
Of warm impermanence and
So the days float through my eyes
But still the days seem the same
And these children that you spit on
As they try to change their worlds
Are immune to your consultations
They're quite aware of what they're going through

Ch-ch-ch-ch-Changes
(Turn and face the strain)
Ch-ch-Changes
Don't tell t hem to grow up and out of it
Ch-ch-ch-ch-Changes
(Turn and face the strain)
Ch-ch-Changes
Where's your shame
You've left us up to our necks in it
Time may change me
But you can't trace time

Strange fascination, fascinating me
Changes are taking the pace I'm going through

Ch-ch-ch-ch-Changes
(Turn and face the strain)
Ch-ch-Changes
Oh, look out you rock 'n rollers
Ch-ch-ch-ch-Changes
(Turn and face the strain)
Ch-ch-Changes
Pretty soon you're gonna get a little older
Time may change me
But I can't trace time
I said that time may change me
But I can't trace time


et merci à certains de leur soutien indéfectible, indéboulonnable, indécrottable... Ils se reconnaitront, forcément...
Aux autres... les vainqueurs ne sont pas forcément ceux qui croient avoir gagné, la réalité est souvent plus complexe, plus nuancée...
Et quelques masques sont tombés...

13 juin 2008

11 juin 2008

Les français parlent aux français

img262/3791/colonisationsf2.png

Message reçu d'un ami et transmis...
Education nationale et Immigration/identité nationale, main dans la main ?
Effrayant !
Ça donne le frisson, à lire attentivement et faites suivre, svp...
Merci.
Des enfants soumis « à la question » à l'insu de leurs parents !

> http://www.fcpe64.org/spip.php?article493
Conseil local de Monein

Des enfants soumis « à la question » à l'insu de leurs parents !
Expérimentation à l'école primaire de Monein de l'évaluation CM2

jeudi 22 mai 2008, par Conseil local Monein

Pire que base élève, une nouvelle opération de fichage ose utiliser les enfants dans le cadre même de l'école.
À l'école primaire de Monein sont arrivées, dans un gros carton, les évaluations dites expérimentales, concernant les CM2.
Rien que de très normal direz- vous. Sauf que, premier point surprenant, les dits documents, une fois complétés par les élèves devaient être retournés directement au ministère SANS QUE LES INSTITUTEURS LES AIENT CORRIGÉS. En outre, contrairement aux autres évaluations les parents n'avaient pas à prendre connaissance des évaluations de leur enfant....et pour cause !

Si les 3 premières parties sont somme toute assez anodines, la partie 4
révèle bien des surprises !

Elle s'intitule : PARTIE 4 QUESTIONNAIRE. On précise bien au bambin, qui a déjà fait auparavant 3 séries d'évaluations que « ici toutes tes réponses sont bonnes, il n'y a pas de mauvaises réponses ».

Et ça commence très fort avec des questions du type :

« Es -tu né en France ? »
« Ta mère est née en France ? »
« Ton père est né en France ? »
« Quelle langue parles- tu à la maison ? »
« D'habitude qui vit avec toi à la maison ?
a) ta mère
b) une autre femme tenant le rôle de ta mère
a) ton père
b) un autre homme tenant le rôle de ton père

La ressemblance avec les questions qui figuraient sur la première mouture de BASE ÉLÈVES n'est certainement pas fortuite. Viennent ensuite des questionnaires concernant « Ce que je pense des devoirs à la maison » morceaux choisis : « à la maison j'ai vraiment l'impression de perdre mon temps » ou alors « je fais mes devoirs à la maison parce que j'aurais une mauvaise image de moi si je ne travaillais pas »

Également la rubrique « Ce que je pense de ce que je fais à l'école » avec des réponses comme « en classe je travaille parce que je n'ai pas envie que mon enseignant(e) me crie dessus »
Le questionnaire comporte 11 pages avec des questions QUI N'ONT RIEN À VOIR AVEC L'ÉVALUATION PÉDAGOGIQUE des petits CM2. De plus ces questions sont pernicieuses, retorses.

Quel est le but de ce questionnaire ? De quel droit le ministère de l'éducation fait-il remplir ces fiches qui interrogent sur la nationalité, les conditions de vie à la maison, sous prétexte d'évaluation pédagogique ?

Les parents ne sont pas informés de ce que l'on demande aux enfants. Sans l'attitude courageuse et civique des enseignants de l'école de Monein qui ont alerté les parents, cette opération dite « expérimentale » se serait déroulée dans le plus grand secret. L'utilisation, fourbe, de l'ingénuité des enfants qui n'ont pas d'autre choix que de répondre dans ce contexte scolaire, la volonté délibérée de ne pas informer les parents et de maintenir cette opération dans l'opacité, rappelle des pratiques totalitaires en cours dans d'autres lieux et dignes d'autres temps. Sans parler de la culpabilité que pourraient ressentir les enfants face à un tel interrogatoire.
Cette « expérimentation » touche ou va toucher certainement d'autres écoles mais elle se déroule dans la plus grande opacité. Il est de notre devoir à tous d'alerter parents, professionnels, élus et de dénoncer un scandaleux fichage des enfants.

Interrogé par le secrétaire départemental du SNUIPP 64 (syndicat majoritaire dans le premier degré), l'Inspecteur d'académie n'a pas souhaité répondre....

Vous pouvez consulter ce questionnaire CM2 à cette adresse http://www.everyoneweb.fr/lec/

Samedi 24 juin les parents FCPE de Monein, très mobilisés, seront à la manifestation à 11h au complexe de la République à Pau, et distribueront des tracts pour informer et alerter les autres parents.

P.-S.
Vendredi 23 mai : devant l'avalanche deprotestations, malgré la caractère limité de l'expérimentation (80 écoles en France) le ministère a décidé de demander aux enseignants de ne pas faire remplir la partie 4 de l'évaluation CM2 « expérimentale ».


img227/9240/petainnp7.jpg

07 juin 2008

Pierre Etaix fait le Yoyo

img182/7176/afficheyoyo19651as9.jpg

J'ai vu Yoyo étant adolescent, c'est un pur chef d'œuvre, la réputation de la filmographie de Pierre Etaix n'est plus à faire et pourtant son œuvre est aujourd'hui invisible et risque fort de le rester si nous ne nous mobilisons pas massivement pour le soutenir !
On essaye en effet, de déposséder cet immense artiste de son œuvre, et de son vivant !

Lisez le dossier de presse et l'article de Charlie Hebdo et signez la pétition, si vous avez un peu de temps !

Vraiment ce type mérite notre soutien et notre mobilisation, de la part des plus jeunes d'entre vous, qui n'auront peut-être jamais la chance de découvrir ce roi du burlesque, quelque part entre Tati, Keaton et Chaplin et de la part des plus agés qui ont sans doute, comme moi, gardé un souvenir ébloui de ce cinéma là !

Donnez à Pierre Etaix le bonheur de pouvoir assister à une prochaine projection de Yoyo, en salle, avec un public de tous ages, mort de rire !!!



img227/156/photoyoyo19652qj9.jpg



Parmi les signataires, Joe Dante, Anna Prucnal, Georges Moustaki, Nicole Calfan, Serge Toubiana, Michel Gondry, Pierre-Loup Rajot, Gilles Porte, jean Marboeuf, Nelly Quettier, Jérôme Dechamps, Bruno Podalydes, Mimsy Farmer, Christophe Malavoy, Chad Chenouga, Nilda Fernandez, William Lubtchanski, Bernard Stora, Daniel Vigne, Jérôme Cornuau, Matthieu Kassovitz, Aline Isserman, Macha Makeïef, Joel Hubaut, Gérard Krawczyk, David Lynch, Emir Kusturica, Julie Bertucelli, Michel Ocelot, Gerard Majax, François Morel, Artus de Penguern, Remi Waterhouse, Ingrid Gogny, Yvon Marciano, Jules Edouard Moustic, Lambert Wilson, Luc Beraud, Dominique Frot, Bertrand Tavernier, Jean-Paul Salomé, Philippe torreton, Charlotte Rampling, Corinne Touzet, Patrick Chesnais, Lionel Abelanski, Marine Landrot, Nanou Garcia, Olivier Ducastel, Ged Marlon, Eddy Mitchell, Bruno Solo, Pierre Salvadori, Philippe Claudel, Jaco van Dormael, François Hadji-Lazaro, Richard taxy, Jean-Pierre Darras, Jacques Bonnaffé, Louis Chedid, Daniel herzog, Christophe Giordano, Charlotte Silvera, Arthur Joffé, Christophe Winding, Laurent Heynemann, Serge le Peron, Laurent Cantet, Jean-Claude Malgoire, Valérie Benguigui, Lewis Trondheim, Anne Sylvestre, Yolande Moreau, Didier Daeninxck, Peter Klasen, Jérôme Diamant-Berger, Laurent Spielvogel, Marc Angelo, Eléonore Pourriat, Chantal Neuwirth, Julia Migenes, Woody Allen, Arturo Brachetti, Cabu, Eugène Chaplin, Leslie Caron, Claude Rich, Pierre Schoendoerfer, Dominique Besnehard, Micheline Dax, renaud, Daniel Lavoie, Maurane, Patrick Eudeline, Franck Stella, Bertrand Blier... et quelques autres qui m'auront échappé et plus de 8000 anonymes...

Et VOUS ?!






23 mai 2008

Le tour du Net (Seppuku)

img502/9835/seppukufa2.gif

Je crois que j'ai fait le tour du net...

22 mai 2008

Dada chez les yéyés !

img233/1743/juliendoran7.jpg

Le premier single original de julien Doré est une petite merveille et ne déçoit pas ! Un titre entétant à double, voir triple lecture, premier degré ou vision lucide, limite cynique de son aventure de Nouvelle Star bientôt déchue.(?)
Les trois clips resucés de Gainsbourg offrent un triptyque pseudo-yéyé-néo-dadaiste très interessant...

Un artiste a éclot, définitivement...
En espérant que l'album tienne toutes ces promesses !

Le clip





L'original avec en bonus l'immense Jean-Pierre Cassel explosif et dansant : double hommage:

16 mai 2008

Experiment III

img360/8124/musicholeid5.jpg

Aux snobinards de tous poils qui décrèteraient que Camille se prend pour Björk et qu'elle pouet-pouet désormais plus haut que son cul je conseillerais volontiers un bon lavage d'oreille car cette fille est... allez lâchons le vilain mot : Géniale...

img178/1614/camillemusicholers5.jpg

Et loin de lacher son public dans des expérimentations stériles, élitistes et chiantes (qui a dit Volta & Drawing restraint 9 ???) Camille - ici affranchie des si jolis textes qui avaient illuminé Le Sac des filles et Le Fil - s'envole vers des délires musicaux tantôt hilarants, tantôt émouvants mais toujours surprenants et dont les maitre-mots semblent être "liberté" et "plaisir"...
Et putain de nom de dieu !!! du plaisir on en prend dans ce trou à musique et la liberté de Camille est si contagieuse qu'elle vous chatouillera furieusement autant les orteils que les oreilles... et le cul un peu, aussi !

img213/7575/musicholeern1hh3.png

je vous recommande chaudement la première vidéo qui suit, un must absolu, surtout pour les anglicistes, même si les autres ne se sentiront pas exclus !
Et puis les autres, ce sont des échantillons gratuit en streaming, car, pas question de pirater cette fille, achetez là !!!

img169/7816/musicholetz9.jpg






Mille fois mieux que la caravane !

img353/8216/albindelasimoneef9.jpg

Plus léger d'apparence mais toujours aussi singulier et ambigu, le troisième opus d'Albin De La Simone est un régal de variét' subtile, rigolote et intelligente !
Un must !
Et pas de piratage sur ce coup là... des artistes comme ceux là, ça s'achète !

img376/1824/albindelasimone3119sx3.jpg


img504/8542/bungalowxy6.jpg

Loft Scories

img384/9946/recmb2.jpg

[REC] n'est certes pas le chef d'œuvre annoncé, loin s'en faut, mais il reste une très honorable série B et remplit surtout très largement le contrat de base que l'on en droit d'attendre de tout bon film d'horreur : il fout furieusement les pétoches, est plutôt très bien foutu, serré comme un expresso italien (pour un film espagnol, un comble), trop court pour être jamais chiant et bourré de bons acteurs.

Et il se paye même le luxe d'un final absolument génial, inoubliable et pétrifiant (je me suis même un peu fait dessus... j'avoue lol)

Et surtout, surtout, il file une très méchante baffe au très surestimé Blair Witch project, qui m'avait juste fait un peu chier et vaguement rigoler à l'époque...
alors, que demande le peuple, à part une bonne quarantaine dans un immeuble bondé de zombies ?!



04 mai 2008

Japonisme Ch'ti

img356/384/1003943xa3.jpg

Le printemps et notre home sweet home accueille un nouveau résidant...
Ladies & gentlemen, let me introduce you Araki !!!


Araki baby
envoyé par foxart




img265/499/1003930cx0.jpg

02 mai 2008

Dérange mécanique

A l'occasion de la sortie du nouveau clip de Justice, Stress, (encore merci Renton !) il est plus que temps de faire un p'tit flash back sur un talent extraordinaire de format court: j'ai nommé Romain Gavras, digne "fils de..." ayant incontestablement déjà réussi à se faire un prénom.
Un univers violent, aussi terrifiant que fascinant, terriblement dérangeant, incroyablement puissant, singulier et absolument brillant !
Stress est un nouveau chef d'oeuvre de Romain Gavras... LE chef d'oeuvre sans doute de Romain Gavras. (et je pèse mes mots !)
Un auteur est incontestablement né et l'on ne peut pas ne pas penser à Kubrick qui est sans doute une influence majeure du cinéaste... J'ai hâte de le voir passer au long, celui là... En espérant qu'il saura éviter l'esbroufe et qu'il n'ira pas se mettre dans les pattes d'un Besson ou d'une major américaine...
En attendant, admirez le travail :



br>

28 avril 2008

Caramels, bonbons et chocolats...

img72/1611/allcdcoversmadonnahardcqm3.jpg

Voila c'est officiel, je n'ai même pas encore reçu le CD en dur (merci Warner !) et après une semaine d'écoute intensive, Hard candy me lasse...déjà...
Non pas qu'il soit mauvais, bien au contraire, mais il semble ne pas s'installer pour moi dans la durée... et il furieusement inégal... Un peu trop l'impression d'écouter NRJ qui enquille des tubes de plus ou moins bonnes qualité les uns derrière les autres sans souci de cohérence... Manquerait plus que des animateurs djeun's y braillent + une tonne de pub et l'illusion serait parfaite...
Certains titres sont des bombes absolues et déjà des standards, d'autres ne sont pas loin de l'indigence la plus totale, à deux doigts de la médiocrité...
Difficile par conséquent de chroniquer cet album globalement tant il est dénué de liant, d'émulsifiant...
Des bonbons durs, des caramels mous, des machins trop sucrés et un ou deux trucs vraiment pas bons... voila à quoi ressemble le nouvel album de Madonna, un grand mix "Quality" Street de plus ou moins bon gout...

Candyshop
img166/4438/papierbonbonsz2.jpg

Lorsque le titre avait filtré il y a quelques mois je l'avais trouvé d'une nullité quasi irrattrapable... Aujourd'hui re-situé dans son contexte il apparait comme ce qu'il aurait toujours du être: une intro efficace, une invitation voluptueuse à rentrer dans le boite à bonbon, un habile teaser... rien de plus mais rien de moins non plus... Papier de bonbon...

4 minutes
img132/8827/ferrerorocherla0.jpg

J'ai déjà dis tout le bien que je pensais de ce titre excellent qui est un démarrage au delà du bling-bling, archi-pompier et tonitruant de l'album... D'aucun diront qu'il est bourrin... pas faux mais si bon !
Je réserverais plutôt ce qualificatif au titre qui suit...
On peut surtout se demander pourquoi cet album a deux (voir trois...) ouvertures...
Ferrero Rocher !
Give it to me
img169/3884/bonboncoeurantcw9.jpg

Rien à faire... Au bout de la 187437ème écoute, ce titre me parait toujours inécoutable. je sais qu'il a ses fans mais moi je vois trop tourner les serviettes sur cette rengaine là... Un chouillat trop "Danse des canards" pour moi... Le titre rentre dans la tête, certes, mais pas forcément pour de bonnes raisons... Bonbon écoeurant !

Heartbeat
img169/2121/bonbonmielhk4.jpg

La voix de Madonna... La mélodie...
De ces sucrerie pop/R'n'b si sweet dont Pharell Williams a le secret. J'adore sans réserve... petite faiblesse car je ne suis pas convaincu de l'importance du titre, mais bon... ça doit être mon coté "vrai fan".
Bonbon au miel !

Miles Away
img138/8644/bonbonsarlequincd4.jpg

Une de mes chouchoutes incontestablement !
Une de celles dont je me suis le moins lassé, une mélodie obsédante que j'aime à chanter à tue-tête... ça démarre comme du Orbit et s'achève sur des notes mirwaisiennes... le haut du panier à mon avis ! Le bonbon Arlequin du lot !

She's not me
img228/1293/fraisetagadaqw8.jpg

Une pure bombe discoïde, le Pharell que je préfère, sexy en diable, lascif et subtil !
Un must absolu qui fleure bon les productions discos de Nile Rodgers des late 70's et joue à fond ce jeu du groove imparable teinté d'une pointe de mélancolie (ou d'ironie ?)et qui apparait étrangement moderne malgré ces relents passéistes.
C'est aussi dans cette chanson qu'est mise en évidence l'utilisation récurrente sur cet album des voix masculines avec leurs "hah hah shhsssss", leurs "han-han" et leurs "Houuuuuu Houuuuuu" over-sexy-archi-mielleux qui exhalent la testostérone en fusion... Un truc pas entendu depuis... D.A.F. ou Pharell himself dans certains de ces projets solos (ou pas)... Fraise tagada !

Incredible
img258/2614/bonbonpoivrebz9.jpg

Un des titres qui vous prend vraiment à rebrousse poil... et que, pourtant, j'aime vraiment beaucoup malgré son beat de gros bourrin. Un titre qui me semble finalement bien plus subtil, piquant et intéressant qu'il n'y parait. Et puis je ne peux résister à ce touchant message perso de Louise à Guy...
Et puis merde j'adore la fin de ce titre qui dans sa quatrième minute prend une tournure inattendue et obsédante ! Bonbon au poivre !

Beat goes on
img236/6831/sucetteacidegq3.jpg

L'excellente surprise de cet album !
La démo qui avait "leaké" était un truc vraiment inécoutable !
Cette petite soeur de She's not me est une réussite encore bien plus éclatante !
La quintessence de tous ce que j'adore autant chez Madonna que chez Pharell Williams... Et la participation active de Kayne West me fait ici encore un effet boeuf avec montée hormonale printanière !
Mon N°1 perso !
Voila qui devrait puer le single... et le fucking hit !!! Sucette "salée" !

Dance 2night
img236/9508/chewinggumpinkdr2.jpg

Un titre plus anecdotique bien qu'efficace... Un peu comme si le petit Timberlake copulait avec la petite pétasse 80's du "First Album". Pas dégueu, très écoutable et sympatoche mais ni indispensable, ni inusable... Mais bon... je ne vais pas bouder mon plaisir non plus... Chewing gum...

Spanish lesson
img261/4053/turronfm8.jpg

La bouse du CD...
Si ce faux mashup de Beautiful stranger VS La isla bonita (et VS N.E.R.D...) m'avait plutôt séduit à la première écoute, il est rapidement devenu un titre proprement horripilant. Musique racoleuse et paroles risibles. Madonna s'y ridiculise vraiment. la présence de ce titre sur l'album est inexplicable surtout quand le merveilleux Ring my bell n'est qu'un bonus track alors que sa place était d'évidence à part entière sur le disque et qu'elle y aurait été parfaitement cohérente quand celle ci y fait tache... je zappe à chaque fois désormais... POUAH !
Vieux turron pourri !

Devil wouldn't recognize you
img156/407/bonbondiabklepn4.jpg

Ça a la couleur et l'odeur d'un Orbit, mais ça n'en a ni le gout ni la magie. J'aime pourtant bien cette chanson, mais il y a un hic... ce son de bouilloire qui siffle à chaque moitié de couplet et durant tout le refrain et qui me vrille les oreilles... Il semble que tout le monde ne le perçoive pas (mon chéri ne voit même pas de quoi je parle...lol)...
Peut-être un ultra son genre boitier "Beethoven" mais anti-vieux...lol
Un poil fatiguant en tous cas.

Voices
img261/2033/trickortreattu7.jpg

Jolie voix, très jolie mélodie, production luxuriante de mandolines, cloches et pianos... mais décidément fin d'album un poil trop sucrée pour moi...
A moins que ça ne soit l'overdose de bonbons... Trick or treat !?

Ring my bell
img175/3457/cerisegateaume9.jpg

Un des meilleur titres de l'album qui a eu - de plus - le privilège de ne se faire connaitre que quelques jours plus tard et de réserver cette belle surprise !
Beau retour de flamme en fin de course !
Encore du pur Pharell, et non des moindres : le cross over de la pop la plus légère avec la R'n'B la plus sucrée et suave... La cerise ET le sucre glace sur le gâteau !
Et un vrai gout de "reviens-y" !!!

img504/6631/allcdcoversmadonnahardclj5.jpg

Top 5

Beat Goes On/ Ring My Bell/She's not me/Miles away/4 minutes

img169/5057/allcdcoversmadonnahardcfc1.jpg