19 février 2008

Femme délibérée ?

img149/4598/didineuf4.jpg

Didine n'est certes pas le film de l'année mais il s'en dégage une fraicheur et un charme qui en font un film des plus recommandables.
Déjà dans l'écriture il se passe quelque chose, les dialogues sont savoureux et l'on comprend aisément que ce scénario ait pu séduire les acteurs. Il va - en effet - bien au delà de ses apparences de bluette un peu pastelle.

img135/3919/didine3be4.jpg

Géraldine Pailhas illumine le film, elle y est parfaite, comme à son habitude, et il est si rare de la voir jouer les premiers rôles !
Tous les acteurs sont à son diapason, avec une mention particulière à un jeunot qui fait des débuts notables et convaincants et dont on reparlera sans doute : Benjamin Biolay.
Julie Ferrier est pour moi une vraie révélation (elle est formidable dans ce film) et Edith Scob est... juste incroyable !

img263/3116/didine2os9.jpg

Un film souvent très drôle, un poil naïf mais pas tant que ça. un film charmant et délicieux qui sait aussi parfois nous surprendre et se teinter d'amertume, un film dont le charme tient à sa légèreté apparente autant qu'à ses maladresses. Un petit film, donc, un peu fragile mais que l'on a dès les premières images furieusement envie d'adopter, comme cette Didine si lunaire et terrienne à la fois, mais qui existe fortement à l'écran.

img529/5546/didine4ww3.jpg

Un très joli moment garanti !
Satisfait ou remboursé !

La bande annonce ci dessous est suivie de quelques extraits très bien choisis du film qui en reflètent - je trouve - assez bien le charme.

2 commentaires:

ChRySaLiS' a dit…

Moi j'ai de plus en plus envie de voir des films français...c'est peut-être une bonne nouvelle pour notre cinéma lol

Foxart a dit…

Cours voir La Graine et le mulet, Césarisé hier, qui est un pur chef-d'oeuvre !