19 février 2008

Sang con-gelé

img233/4431/30joursfrenchih7.jpg

30 jours de nuit est une déception de plus envers le cinéma d'horreur américain qui, décidement, peine à renouveller le genre (au contraire du cinéma anglais très en forme) et qui - quand il ne répand pas ses remakes foireux comme des boules puantes - aligne des plus ou moins nanars qui, en dépit de trois ou quatre bonnes idées, d'un look gothique très en vogue et d'une photo léchée, ne propose rien d'autres que les mêmes recettes archi-éculées du bouh-fais-moi-peur et du "psychologisme" à deux balles pour nous resservir le même scénario qu'on a déjà vu 100 fois.
Ici, un jeune couple en crise va voir renaitre son amuuuur après avoir dégommé une invasion de vampires qui menace leur tranquille petite ville d'Alaska isolée et rendue vulnérable par une nuit polaire de 30 jours (une aubaine pour les vampires ! Mais pourquoi n'y on-t'ils pas pensé plus tot ?! lol)
Quelques qualités, donc, une ou deux scènes assez réussies, même... mais pour le reste, un film d'une banalité extrème, bavard au possible et au scénar complétement idiot et peu crédible (en matière de trouille, c'est clair, la crédibilité est primordiale).

img145/9247/30jourspic3yn9.jpg

Alors, Danny Huston crève l'écran en chef de gang vampire...
La photo est très léchée... archi-numérisée... très "jolie"

img134/1603/30jourspicfd5.jpg

Les deux jeunes acteurs sont mignons tout plein (et plutôt bons, en fait)
Le huis-clos neigeux est très mal exploité (revoir The Thing d'urgence, mon p'tit gars !)
Le look gothico-Mansonien des vampires est plutôt une bonne idée, mais gâchée par la numérisation de ce regard bestial oblique tellement constamment visible qu'il en devient parasitant, ridicule et désamorce chaque fois la peur...

img134/9050/30jourspic2tx2.jpg

Peu d'action... quelques scènes de bravoures sont bien distillées tout au long du film mais chaque fois le rythme retombe et le film patauge dans un blah blah permanent des plus emmerdants (et je ne parle même pas de la débilité des dialogues...)
Le huis clos permanent ne suscite que l'ennui (réviser votre Nuit des morts-vivants, Mr Slade !) et l'idée de ces trente jours de nuits est la plus mauvaise "bonne idée" du film car en effet, ce qui censé se dérouler sur trois mois semble en fait se dérouler sur une seule nuit tant le spectateur manque de repères temporels... seul un cartel systématique vient indiquer qu'une semaine est passée.
Bref, on s'y ennuie ferme et les trois ou quatres scènes valables étant saupoudrées dans la bande-annonce ou dans les extraits disponibles sur le net... épargnez vous donc cette purge...

img403/1028/30joursft9.jpg



La scène qui suit montre un des passage les plus réussis du film du point de vue de la mise en scène, l'action se situe au bout d'une demi-heure très bavarde et c'est après que le film s'enlise...

8 commentaires:

lilian a dit…

je l'ai vu il y a deux jours ce film et je suis très déçu!

le réalisateur a dû penser que la neige artificielle suffisait à créer le sentiment d'enfermement, que les tâches de sang par terre suffisait à faire peur et à donner la nausée... et je passe sur la séquence vraiment loupée de l'attaque de la ville avec ce plan fixe tellement pourri qu'on dirait une partie de command and conquer vu de haut..

sinon josh hartnett confirme que c'est bien une bombe mais à part ça...

Foxart a dit…

Pas d'accord sur cette scène, je trouve que c'est une des rares bonnes scènes du film...
il y deux jours ? moi aussi lol
A quelle heure ?

lilian a dit…

dans le même style de séquence j'ai préféré la nette efficacité de la destruction de la banlieue chicos au début du remake de dawn of the dead

sinon je l'ai regardé à 22h :)

Foxart a dit…

Ah, 15h... pas synchro ! lol
oui, tu as totalement raison à propos du début de Dawn of the dead, c'est vrai !
Bah voila encore un argument contre cette bouse con-gelée lol

Benoît a dit…

oh la daube. Melissa george est jolie, mais elle a le charisme d'huitre de son acolyte masculin. Faudrait les interdire de faire du cinéma. Surtout Josh, il m'épargnerait qq boutons... Et puis bon, le chef des vampires, c'est une blague ?? Bon au moins j'ai un peu ris devant ce film, c'est deja ca de gagné mais pas bon signe.

C'est 30 jours de nuits nous dit ont, mais ils ont des générateurs surpuissants (sont cons les zombies du coup, vraiment cons) et il fiat limite jours tout le temps. Et puis, arf, de toute façon, sans la cartons, c'est une nuit et pas 30. Enfin bref, j'ecris autant confusément que ce film est ridicule et lui-meme perdu.

++

lilian a dit…

c'est vrai que l'ellipse entre le 4e jour et le 17e jour est ridicule!! moi j'aurais bien aimé qu'ils abordent les questions pratiques : font-ils caca en creusant un trou dans la neige? se roulent-ils dedans pour se laver (dans la neige pas le caca) tout ça quoi...

ChRySaLiS' a dit…

Ah les vampires et moi.... enfin je sortirai bien une quenotte pour Josh moi aussi mais ça va s'arrêter là...

Foxart a dit…

lilian, je me suis posé exactement les mêmes questions... c'est tout ça le souci du film: zéro crédibilité !