03 avril 2008

Femme à couilles

img231/220/catherineringervu8ms9.png

Grand moment musical, grands instants de télé et énorme émotion pour la première apparition de La Ringer depuis la mort de Fred. Toute en pudeur, en humour et en force, plus belle que jamais dans la force de l'âge, toute en douleur rentrée et visiblement bien déterminée à ne rien lâcher dans le mélo.
Ces quelques minutes sont d'autant plus touchantes et m'ont totalement bouleversé et j'ai fini l'interview en torrents de larmes... Fallait bien que ça sorte à un moment ou un autre... ça promet pour le live... je prévois les mouchoirs...

1 commentaire:

hV2 a dit…

Tu sais Foxy, il y a une chose d'incroyable dans cette bonne femme, c'est l'énergie qui s'en dégage. Je ne suis pas un "Fan" a proprement parlé, mais un vrai admirateur. Et il y a un truc imparable, chaque fois que j'entends sa voix, je fond litéralement. Une puissance vocale hors norme! Cette énergie qui sort du grand intérieur de Mme Ringer. Meme si je ne connais pas toute sa discographie, car dans la vie on décroche par moment, et bien, des les 1eres vocalises, un frisson m'envahi. Les notes deviennent ensuite une évidence...Tu as raison, la pudeur de cette femme est un exemple à suivre, et bien entendu, j'ai versé une larme également, peut etre aussi parce que je me sens bien idiot par moment. Catherine Ringer vous remet les idées en place. Merci pour la video, je l'avais raté.