11 février 2009

"Je me souviens pendant que je vis"

http://img87.imageshack.us/img87/6416/19012294ju2.jpg

Difficile de trouver film plus enthousiasmant que Les Plages d'Agnès cette année...
Constamment déroutant, débordant de vie, de créativité et de fantaisie, souvent hilarant et parfois totalement poignant, bouleversant, toujours brillant.
Le nouveau film de La Varda est de ceux qui vous secoue l'intérieur, qui vous font rire aux éclats pour mieux vous faire sangloter la minute qui suit et qui font taire ces pleurs en vous collant des plans d'une telle incongruïté ou d'une telle beauté qu'ils vous laissent constamment bouche bée ou la banane aux lèvres.

http://www.dvdrama.com/imagescrit2/l/e/s/les_plages_d_agnes_4.jpg

Les scènes concernant Demy sont totalement déchirantes et sublimement belles...
Les scènes mélant le cinéma et la réalité, les stars de cinéma et les "vrais gens" sont la sève même de tous le cinéma "documenteur" de Varda mais atteignent ici à la fois à leur quintessence autant qu'à leur perfection... dans le plus pur style foutraque (et pourtant cohérent...) vardaien qui rendait déjà Jane B, Les Cent et une nuits, Documenteur ou Les Glaneurs & la glaneuse si merveilleux et attachants.

http://www.dvdrama.com/imagescrit2/l/e/s/les_plages_d_agnes_2.jpg

Un film somme incroyablement galvanisant qui donne l'envie urgente d'embrasser cette femme, de lui rendre tout le bon qu'elle vient de vous offrir, mais aussi une œuvre qui vous contamine comme rarement une urgente envie de créer, de la création sous toutes ses formes. et l'envie d'aimer, aussi, sous absolument toutes ses formes.
On est bien loin du film testamentaire... Varda est plus vivante que jamais et le prouve ici avec un panache et un talent fou.

http://www.dvdrama.com/imagescrit2/l/e/s/les_plages_d_agnes_5.jpg

Et - chose suffisamment rarissime pour être notée - les applaudissements spontanés du public à la fin de la projection... je n'avais pas vécu ça depuis... houla ! au moins 20 ans et le Mauvais sang de Carax...

http://91.121.81.5/~tappoiti/images/stories/Cinema/2008-12/pano_plages_agnes.jpg

Agnès, je vous aime d'amour et je retournerais bientôt m'émouvoir sur vos plages !!!

Au fait, à quand l'intégrale en DVD... ?

http://1.bp.blogspot.com/_dRxpkiNQHIY/SMbUB7rltJI/AAAAAAAAAzI/WsgUwnmTFtE/s400/Agnes_Varda.jpg


5 commentaires:

Benoît a dit…

J'en suis sorti ébahit, avec des étoiles dans les yeux. C'était magique

Foxart a dit…

Pareil... avec des étoiles et des larmes, aussi, j'arrivait plus à m'arrêter de chialer...lol

lysa3838@yahoo.fr a dit…

Bonjour,

j'arrive sur ce blog par un chemin un peu sinueux suite à un lien déposé sur le blog d'une amie disparue qui m'a menée à votre vidéo "Monochrome vivant"... Je le regarde, lis votre commmentaire...
Ce gîte à Saint Saturnin, c'est le Sabotier d'Olivier et Solange ?
Je me suis dit que oui et qu'il fallait que je vous laisse un mot d'autant qu'arrivant sur votre blog je tombe sur le page des Plages d'Agnès...
Moi aussi les gens ont applaudi... Au Méliès un mardi soir de février.
Sans doute avons nous partagé la même émotion...

Bien à vous et merci pour ce petit moment de doux.

Foxart a dit…

"Partagé la même émotion"... Mieux que ça !!!
Nous avons partagé la même séance du mardi soir, 20h30 au Méliès et je faisais partie des "applaudisseurs"...
C'est incroyable votre commentaire... un hasard de la vie et un "chemin sinueux" digne d'un film de Jacques Demy.
Dont - je vous le rappelle - le premier film s'intitulait Le "Sabotier" du Val de Loire...
Mais ça n'est pas la même région, ni le même gite, d'ailleurs...
Nous c'était Le Clos de chez Caillet de la famille Chardavoine... mais celui là je vous le recommande chaudement, tout y touche à la perfection...
Merci en tous cas pour ce commentaire, c'est un film dont on a justement de parler, qu'on a besoin de partager et je l'ai malheureusement vu seul ce soir là et personne ne l'a encore vu dans mon entourage... et évidemment, il n'est plus diffusé à Lille...

lysa3838@yahoo.fr a dit…

En fait j'ai mélangé... Le Sabotier (j'ignorais pour le Demy ! C'est encore mieux...)où moi j'ai passé quelques jours se trouve en fait à Saint Sornin... mais pas très loin de Saint Saturnin... Mais c'est pas grave.
L'émotion de vos jolies images avait déjà fait son travail...

Contente de savoir que nous avons applaudi et pleuré ensemble...
Ce n'est pas si souvent que ça arrive !
Oui il y a beaucoup de choses à dire sur ce film, ce à quoi il touche est sans doute "universel" et je trouve fantastique ce partage auquel il invite.
Bonne continuation