11 février 2009

My Own Private Best of (and Peste of) 2008

L'heure des bilans... Celui de 2008...

My own private list, du meilleur... au pire... (passé le 42, ça commence vraiment à sentir mauvais... et plus on s'approche de la fin du classement plus ça sent la bonne merde fraiche)
Les films déjà chroniqués dans ce blog sont ceux dont les titres surlignés en vert renvoient à l'article correspondant. N'hésitez pas à y cliquer...
Pour les autres une mini critique s'impose

1/Les plages d'Agnès



2/ Un conte de Noël



3/ La belle personne



4/ Le silence de Lorna



5/ Diary of the dead




6/Dark Knight



7/There will be blood



8/Hellboy 2



Bien meilleur encore que le premier, Del Toro semble se bonifier à chaque film, et celui ci est un voyage magique et enchanteur au pays des monstres, visuellement époustouflant, captivant et émouvant de bout en bout... et drôle, souvent... Un bijou !

9/L'heure d'été



10/The Mist



LA surprise fantastique de l'année... Darabont laisse tomber sa pose de metteur en scène léché et s'embarque, caméra à l'épaule- avec des cadreurs de The Shield - dans un monster movie à l'ancienne absolument flippant, parfois éblouissant, toujours mystérieux. Les apparitions des créatures sont chaque fois surprenantes et inventives. L'arrière plan politique et religieux du film est omniprésent mais assez subtil. Les acteurs sont excellents (Notamment Thomas Jane & Marcia Gay Harden), le huis clos est tendu et la fin est d'une noirceur peu commune dans le cinéma de genre US et devrait en scotcher plus d'un.

11/Séraphine



Un bijou.
Martin Provost se mesure à une référence absolue en matière de biopic d'artiste maudit, le Van Gogh de Pialat. Sans être de ce niveau, il réussit un film passionnant et bouleversant porté à bout de bras par une Yolande Moreau habitée et proprement hallucinante. Un des plus beau films français de l'année.

12/Elle s'appelle Sabine



13/Sans sarah rien ne va



La meilleure comédie de l'année, de loin. Dans la lignée des frères Farrelly et produite par l'incontournable Judd Apatow. Cette comédie de la rupture est absolument à pleurer de rire.
L'acteur principal, Jason Segel est merveilleux et mériterait un Oscar pour ce rôle.

14/ Les ruines



Une petite série B d'horreur comme on en fait plus... Totalement réussie de bout en bout sur un sujet pourtant improbable. C'est LA découverte d'un jeune réal bis de l'année, un peu comme l'avait été The Descent il y quelques années...
Anecdote, le film est étrangement produit par Ben Stiller lol

15/ Black water



Le film de crocodile est lui même un sous genre du film de bébête en général... je le dis tout net, ce Black Water est sans doute le meilleur film de croco jamais réalisé. En plus tourné avec un VRAI saurien qui a bien failli bouffer le casting une paire de fois... Peut-être pour ça que ce film fout tellement les pétoches....

16/ Un coeur simple



17/Vicky Chritina Barcelona



Quand Woody Allen se prend pour un Rohmer en rut, c'est passionnant, drôle, charmant et sexy... Et Penelope Cruz y est incroyable !

18/[Rec.]



Un excellent film, vraiment original, assez marrant et souvent flippant, notamment dans ses dix dernières minutes. Néanmoins à cause de son parti pris de télé-réalité, le film souffre parfois d'un défaut de crédibilité qui désamorce de temps le trouillomètre...
Ces petits défauts seront rectifiés pas le remake américain Quarantine et celui là est vraiment parfait...
Pour une fois qu'un remake US est aussi bon, voir meilleur que l'original, ça mérite d'être dit...

19/ Didine



20/ Burn after reading



Allez savoir pourquoi, j'ai toujours eu un faible pour les Coen mineurs... Je préfère Le grand saut à Fargo et ce Burn After reading me passionne bien plus que No Country, reconnu unanimement comme chef d'œuvre. Clooney y est absolument hilarant et le film, incompréhensible dans sa première partie, s'éclaircit progressivement et devient de plus en plus drôle et passionnant. Un vraie réussite un peu négligée par les critiques autant que par le public, cette année. Moi j'adhère

21/Eden Lake



Réussit tout ce que Haneke a presque toujours raté. sans nous infliger en prime un discours d'instituteur moraliste. Bien que la morale et l'immoral soit bel et bien en affrontement permanent dans le film et que son héroïne soit instit'.... La mise en scène est efficace, le film est terrifiant, les personnages ont tous une véritable épaisseur. Et même les scènes de torture, pourtant insoutenables, parviennent à éviter le sadisme malsain qui existe dans des films tels que Hostel ou Frontière(s)... A ne pas mettre devant tous les yeux mais excellent film tout de même.

22/ Don't mess with the Zohan



Le film le plus débile, le plus audacieux et le plus hilarant, depuis... les bons vieux ZAZ d'antan.
Je ne crois pas qu'il y ai film plus drôle cette année.

23/ Mesrine - l'instinct de mort



Un premier volet impressionnant, totalement réussi. Richet prouve une fois de plus un grand sens de la mise en scène. Cassel est monstrueusement génial, Depardieu n'a pas imprimé la pellicule comme ça depuis longtemps. la reconstitution des années 60 est parfaite... tout fonctionne.. Dommage qu'un second volet plus dispensable vienne un peu gâcher la fête avec son festival du postiche et de la rouflaquette... et surtout avec un Lanvin... hilarant et pathétique...

24/ Black Sheep



Imaginez qu'après Braindead, Peter Jackson reste en Nouvelle Zélande et continue de tourner le même genre de "conneries"... Et bien ça donnerait sans doute ça et c'est jubilatoire !!!

25/ Smiley face



Anna Faris formidable ! Et le plaisir de retrouver le Greg Araki trash débilos des débuts que j'avais tant aimé... Une vraie réussite même s'il reste un film mineur dans sa carrière. Hilarant !

26/ Vinyan



27/ Solitaire (Rogue)



Plus humble que Black Water, Rogue joue vraiment la série B à fond, résultat un film plus convenu, moins original mais qui reste un excellent divertissement. C'est juste un poil décevant de la part du réalisateur de l'extraordinaire Wolf Creek

28/ Pineapple express



Encore une comédie estampillée Apatow, James Franco y est vraiment formidable et le film est assez marrant. A louer un samedi soir pour une soirée pizza, bière, pétards entre pote... ambiance garantie !

29/ Nés en 68



Totalement raté dans sa première partie (mai 68) le film devient plus gracieux au fil du récit et fini même par réussir l'exploit d'être vraiment bouleversant à plusieurs reprises. La patte Ducastel/Martineau en petite forme cette fois, mais toujours présente et pleine de qualités.
A voir avec indulgence... et affection...
Je vous conseille la version télé, plus longue et étoffée, plus réussie

30/ Juno



31/ Rumba



32/ L'Orphelinat



33/ No Country for old man



34/ Sweeney Todd



35/ JCVD



Original, assez réussi, le film est cependant un peu apprêté et vaut essentiellement pour la performance incroyable de Jean-Claude van Damme, qui, lui, mériterait amplement sa place aux Césars...

36/ The tripper



Un tueur en série, porte un masque de Ronald Reagan pour aller hacher menus des hippies défoncés venus assister à un rock-fest en forêt... Psychédélique, sympathique et plutôt pas mal, une petite série B tout à fait recommandable... avec en bonus la présence de Paul Reubens (aka Pee Wee Herman) et un caméo hilarant de Courteney Cox

37/ Les randonneurs à Saint Tropez



Une bonne surprise... Pas du tout le nanard annoncé partout... Le film est au contraire plutôt amusant, on retrouve avec plaisir ces personnages, les acteurs sont toujours aussi parfait et Harel n'est pas Jean Marie Poiré... les dialogues sont drôles, les situations bien écrites...Pourquoi tant de haine. Et pourquoi tant de succès pour des navets comme les Ch'tis ou la Veuve et un tel dédain pour celui ci...

38/ Cloverfield



Agréable série B complètement foirée par ce parti pris ridicule de cinéma vérité... Ce qui fonctionne pleinement pendant la première demi heure, devient vite artificiel et agaçant...
Laisse donc tomber ta petite DV et filme nous ça en scope, nom d'un chien !

39/ Surveillance



Amusant thriller bourré de défauts, cousu de fils blancs (rouges, même ! lol), honteusement surjoué... mais plaisant tout de même. je n'arrive pas à détester ce film et je lui trouve même plein de qualités... mais bon, ceci dit ça reste très dispensable

40/ Par suite d'un arrêt de travail



Sympa, agréable, pas idiot... bons acteurs... à voir à la téloche, pendant les grèves..

41/ Crimes à Oxford



42/ Wall-E



J'aime pas, je trouve ça con, pas beau, convenu, politiquement correct et pas passionnant... Surtout juste après avoir revu Némo et Ratatouille... Je zappe

43/ Mirrors



Qui aurait cru que le réal de La colline a des yeux et Haute tension puisse pondre une telle platitude...? regardable mais vraiment pas terrible, à moins d'être, comme moi, chaudement érotisé à chaque apparition de Kiefer lol

44/ 30 jours de nuit



45/ Doomsday



Pas nul, bien foutu mais tellement copié/collé de Mad max, de 28 jours plus tard et surtout de New York 1997, que j'ai eu l'impression d'avoir déjà vu tout ça il y a 20 ans et en mieux, en beaucoup mieux, même.
Mais Rhona Mitra est extra !

46/ Dante 01



Belle mise en scène, scénographie impeccable, acteurs formidables (Wilson incroyable !) mais le tout est tellement noyé dans un préchi-précha pseudo-symbolico-mythogico-philosophico-chrétien archi lourdingue... que gare à l'indigestion...

47/ Frangins malgré eux



L'écurie Apatow pond aussi de vrais navets, des films pas drôles avec de mauvais acteurs (Will Ferrell... POUAH !!!)
Celui là en est le parfait exemple...
Seul John C. reilly surnage dans cette bouse...

48/ Sagan



L'imitation de Sagan par Testud est juste ridicule. j'aime tellement cette actrice que la vision de ce film en est devenu douloureuse...
Et comme en prime j'aime bien Diane Kurys, c'est vraiment devenu une torture.
Le film est tellement raté de bout en bout...
La version télé, présente le simple intérêt d'une biographie de Sagan assez bien documenté...
Mais n'oublions pas la merveilleuse performance de Jeanne Balibar dans un second rôle

49/ Obscénité et vertu



Que dire ?
2008 aura vraiment été l'année de la médiocrité pour Madonna, un album minable aux visuels merdeux, une tournée "nulle à chier" pour citer quelqu'un que j'aimais bien et qui est le vénéré webmaster d'un fansite à la dérive, un divorce qui ne sent pas bon, et maintenant pour faire cerise sur le gâteau, un authentique navet.
Cet autoportrait façon puzzle de Madonna a tous les défaut imaginables:
Acteurs surjouant en roue libre (Richard E Grant caressant ses livres, oooh my god !!lol), scénario écrit au pied gauche, dialogues indigents, mise en scène lorgnant autant vers Frears (période Sammy & Rosie) que vers Almodovar (façon Femmes au bord de la crise de nerf) et s'inscrivant très maladroitement dans une tradition du cinéma social anglais, sauf que tout sonne faux ici et que tout se veut "auteurisant", décalé.
Bref, Madonna ferait mieux de laisser tomber la mise en scène et de redevenir actrice, elle était meilleure lol
Mais elle préfère apparemment relancer son Sticky & rotten tour pour continuer de s'en mettre plein les poches... peut-être dans l'espoir de produire un deuxième film ?!
J'ai hâte ! lol

50/ Les dents de la nuit



Con, moche, mais parfois drôle, soyons honnêtes... Hélène de Fougerolles et Julien Boisselier, notamment sont étonnants...
Par contre Desagnat est vraiment trop mauvais... arrêtez le !!!
Bah, pareil: soirée pizza bière pétard !

51/ Bienvenus chez les ch'tis




52/ Shrooms



Nul nul nul, tellement nul que je n'ai même pas le courage d'en écrire une ligne...
Du coup j'ai pompé ça sur Allociné, tout est dit:

wesleybodin - le 07/02/2009

Membre depuis 82 jours
195 critiques postées

Un film qui bénéficie d'une idée de départ originale et quasi inédite à l'écran. Le début de Shrooms est prometteur et la scène d'ouverture donne le ton. Malheureusement, l'intérêt du film s'arrête là. Nous assistons à une succession de scènes soi-disant d'angoisses sans grandes utilités. Le jeu des acteurs est moyen voir pathétique pour deux d'entre eux. L'ambiance, particulièrement bonne au départ, bascule dans le ridicule. La fin de shrooms assène le coup de grâce au film. En effet, le twist final est découvert après les 30 premières minutes et est donc sans intérêt quelconque. On est bien loin des films d'épouvantes anglais tels qu'Eden Lake ou The Descent.

Toutes les critiques de wesleybodin
53/ Frontière(s)



A trop flirter avec le nazisme on en fini par lui ressembler comme deux gouttes d'eaux, à trop bander ostentatoirement quand on filme la torture et la boucherie, on en finit par être assimilé aux personnages qu'on prétend dénoncer. Xavier Gens réalise là un film absolument répugnant idéologiquement et moralement. Quand au cinéma, il n'y en a pas, tout n'est qu'esbroufe. Et je resterais discret sur les performances discutables de certain(e)s comédien(nes) qui doivent aujourd'hui espérer que ce film sera vite oublié pour ne pas le trainer toute leur carrière comme une vieille casserole remplie de merde et de viscères.
Le pire du cinéma, à éviter...

54/ Enfin veuve



Et notre grand gagnant est une gagnante... La palme de la connerie, de la médiocrité, de la laideur, de l'absolu néant cinématographique, émotionnel, scénaristique, comique, etc... revient haut la main à Isabelle Mergault et cet Enfin Veuve d'une nullité olympique !
A part la mer et ses calanques, je ne vois vraiment rien à sauver de ce naufrage artistique.

Bravo à elle

Et bonne année cinématographique 2009 à tous !!!

2 commentaires:

Marteen a dit…

Pfiouuuu Foxy !
merci pour ce new blog et surtt ce hit cinoch 008. Je n'ai pas encore vu les plages d'Agnès, mais bientôt, et "Hellboy II", oh my ! G grave kiffé !!
Ton avis sur le long métrage de Mado', qui éborde largement sur les activités de la belle kinka en 08, est assez terrrible … "money makes the world go round" ?? my suga' is raw

Foxart a dit…

Hey Marteen... C'est vrai, mon avis sur Filth & Wisdom est terrible, mais pas autant que le film, crois moi lol
Tu l'as vu ?
C'est... tellement mauvais...!!!
Ma hargne est à la hauteur de la déception générale sur ses activités 2008... et j'aurais pu être calmé en me disant qu'une nouvelle ère s'annonçait, mais niet, c'est re-belote pour le M'n'M's tour... l'avenir madonnien s'annonce terne et ma fanitude est en putréfaction... même pas sûr d'acheter le prochain album...
Même pas acheté les deux derniers singles...
Par contre j'attends le nouveau Morrissey avec impatience et j'adore le dernier Lily Allen et le Sam Sparro lol