24 mars 2009

L'enfer c'est l'autre

[Photo l_autre_] - cliquez pour l'avoir en haute résolution


Des les premières minutes, le film de Pierre Trividic et Patrick Mario Bernard nous immerge dans une atmosphère lente hypnotique absolument envoutante. Les phares de voitures sur l'autoroute, les péages, les parkings, les centres commerciaux, les villes nouvelles et leurs zones industrielles apparaissent presque comme étrangers et l'on pense particulièrement à un film comme Blade Runner, à la différence qu'ici, nous ne sommes ni dans le futur, ni dans un film de science-fiction, mais plutôt dans une espèce d'inquiétante poésie urbaine...

[Photo l_autre_] - cliquez pour l'avoir en haute résolution


Le fantastique, ici, nait du banal, du quotidien du décor autant que de ce lent glissement d'une femme de 47 ans (Dominique Blanc, prix d'interprétation à Venise amplement mérité: géniale !) vers la schizophrénie à la suite d'une rupture qu'elle a pourtant souhaité et provoqué.
Comme dans leur précédent film, Dancing, le duo de réalisateurs fait survenir la bizarrerie d'abord de manière furtive, presque imperceptible. Puis, en maintenant tout de long ce rythme d'une extrême lenteur, ils parviennent à créer une véritable tension, un suspense, qui ira jusqu'à la terreur d'une scène climax pourtant dévoilée dès le début du film, puis répétée à la fin, après de longs flashbacks.


L'autre est un film difficile, qui exige beaucoup de son spectateur, autant par ce rythme décceleré peu habituel au cinéma, mais aussi par une structure narrative assez éclatée et parcellaire qui en rend ma lecture d'autant moins aisée.
L'autre est donc un film qui se mérite, d'abord, mais qui, lorsqu'il s'offre plus pleinement, révèle des splendeurs inédites et d'immenses plaisirs de cinéma.

[Photo l_autre_] - cliquez pour l'avoir en haute résolution




5 commentaires:

Chrys' a dit…

Quel narrateur ce Foxy !
Tu mériterais une place de critique ciné tout pareil pour la zik.
Moi je dis BRAVO !

Lilian a dit…

Rah je l'ai loupé, j'aurais bien aimé le voir celui-là.. Leur précédent avait l'air assez barré aussi

Est-ce que tu as vu Milk?

Foxart a dit…

Merci Chrys...
Bah critique ciné, si je dois me reconvertir (j'y songe...) serait N°1 sur la liste des métiers qui me tenteraient bien...
Etre payé pour voir des films et écrire sur eux, c'est un peu le rêve, je le fais ici pour gratos toute l'année, juste pour le plaisir, alors avec un salaire ! lol

lilian, "Dancing" (ainsi que le moyen métrage "Ceci est une pipe") fait partie de mes films de chevet.
D'ailleurs il y a même un petit diaporama qui y est consacré sur cette page...
Pas encore vu Milk mais c'est prévu ces prochaines semaines...
En fait, je m'en remets désormais à l'excellente programmation d'une salle Art et essai près de chez moi.
Le Méliès à Villeneuve d'Ascq... et Milk y est programmé dans les films à venir, sans doute fin avril, début mai.
J'ai hâte de le voir !

renton a dit…

comme chrys, , ca donne vraiment envie !!

Benoît a dit…

je ne crois pas que ce film soit difficile à aimer. Par contre, il faut être patient pour convaincre les gens de s'y essayer. En tout cas, c'est un très très bon film et Dominique Blanc est impressionnante. Elle mérite son prix à la Mostra