14 avril 2010

Slasher hanté


click to zoomclick to zoom


Décidément, les films de genre venus du froid ne cessent de surprendre depuis quelques années et ont même livré quelques véritables chef d'œuvre dont le sublime Morse pour la Suède ainsi que les excellents Cold Prey 1 & 2 en Norvège ou le génial Antichrist de Lars Van Trier au Danemark.

click to zoom


Du même Danemark nous vient ce très estimable Skuljt qui devrait ravir les fans de cinéma fantastique d'auteur autant que d'horreur.

click to zoom


On y retrouve l'acteur halluciné d'un autre film danois remarquable Next Door, l'épatant Kristoffer Joner, ainsi que Cecilie A. Mosli qui interprétait l'un des rôles féminins de ce film très troublant. Joner porte le film à bout de bras avec une puissance de jeu exceptionnelle qui évite souvent au récit de sombrer dans le ridicule ou dans la banalité. Il est un immense acteur que j'ai hâte de revoir dans un autre type de personnage.

click to zoom


Outre ses acteurs et sa nationalité, Skuljt a beaucoup d'autres points communs avec Next door : les deux films partagent cette capacité à créer une atmosphère mystérieuse et pesante et ils offrent conjointement une vision du trauma d'enfance et de la schizophrénie tout à fait passionnantes.

click to zoom


Mais Skuljt est aussi un film assez étrange, sorte d'hybride improbable de films de fantômes, de slasher et de suspense psychologique qui semble ne jamais vraiment se déterminer dans un genre précis et qui loin d'être bancal - comme on aurait pu le craindre - s'avère au contraire très maitrisé et maintient le spectateur dans un épais brouillard sans jamais le perdre, ce qui est une gageure.
Certaines scènes (l'hôtel) évoquant même fortement l'univers de David Lynch et notamment de Twin Peaks.

click to  zoom

Alors, c'est vrai, le film s'enlise un peu, parfois, dans des conventions propre au genre (notamment la partie "maison hantée") et ne parvient pas, contrairement aux maitres dont il s'inspire à vraiment atteindre une folie pure ou à proposer un univers plus personnel.
Les scènes de "Slasher" sont certes très réussies, mais évoquent par exemple, tout un pan de la culture bis cinéphage sans y apporter grand chose.

click to zoom


Il parvient cependant et notamment dans sa dernière partie à devenir vraiment passionnant et particulièrement, dans les dernières scènes il accède à un degré d'émotion et de mélancolie assez inattendues dans ce genre de films.

click to zoom


Forcément (!) inédit chez nous, Skuljt est sorti en DVD aux USA sous le titre de Hidden dans l'excellente collection "Horrorfest - 8 films to die for" dont étaient déjà issus des films aussi estimables que From Within, Bordeland, Mulberry St, The Hamiltons, Dread ou Zombies of mass destruction...

13 commentaires:

eelsoliver a dit…

je ne connais pas ce film mais je connais un autre film qui s'intituler "Hidden", réalisé par Jack Scholder, et qui est vraiment sympa ds son genre.

Foxart a dit…

Moi aussi javais beaucoup aimé ce Hidden là, mais impossible de le trouver en DVD et en VOSTF

Foxart a dit…

Ah bah si, apparemment un coffret Hidden 1 & 2 est désormais dispo avec VOSTF !

je vais encore dépenser des sous...

eelsoliver a dit…

Oui par contre, le 2ème volet est vraiment très médiocre !

eelsoliver a dit…

Rien à voir avec ton billet, mais je t'invite à découvrir mon article sur A serbian film.

Phil Siné a dit…

ça blogue plus beaucoup... tu t'en sors de ton dos ? comment va ? je pense de plus en plus à t'envoyer ton super dvd cadeau, hein... ;)

eelsoliver a dit…

je viens de lire ton comm sur a serbian film et je t'ai répondu: dis moi ce que tu penses de ma proposition.

Foxart a dit…

Phil> je feignasse... Je démarre la rééducation chez le kiné dans 3 jours et en attendant, je regarde tant de films que je n'ai même pas le courage de les chroniquer...

Olivier> J'ai lu et répondu sur place ;-)

eelsoliver a dit…

Salut, j'ai répondu à ton dernier comm sur la journée de la jupe. Mais je n'ai pas effacé ton dernier commentaire. Enfin, tu pourras voir ma réponse. Sinon, tu ne publies plus d'articles sur ton blog ? Snif...

Foxart a dit…

Je vois énormément de films mais j'ai la flemme d'écrire dessus... c'est juste ça, de la pure flemme... et un poil de manque d'inspiration et de motivation...

je vais essayer de faire un petit article "déstockage massif" dans lequel j'essayerais de chroniquer très brièvement tous les film vus dernièrement.

Pour ta réponse, je l'ai lu et me voila rassuré ;-)

Foxart a dit…

PS: revu The Hidden cet aprèm et pas mal mais un peu déçu par rapport au très bon souvenir que j'en avais gardé de l'époque...

Mis en ligne sur Down Paradise si ça peut t'intéresser...

eelsoliver a dit…

oui bien sûr, comme je disais, je me suis mal exprimé. Mais si j'avais été à ta place, j'aurais probablement réagi de la même façon. C'est aussi pr cela que je me suis excusé.

Foxart a dit…

No problemo ;-)