13 avril 2010

Western Bolognese

click to zoom

click to zoomclick to zoomclick to zoom

Après l'excellence, l'intelligence et la complexité de Diary of the dead, il est clair que ce Survival of the dead est légèrement décevant.

click to zoom


On sent bien que cette fois, Romero avait simplement envie de s'amuser et de réaliser un western de série B plutôt qu'un film d'horreur.
Mission accomplie et les fans d'horreur et de western de série B devraient être comblé par ce mix intéressant.

click to zoom


Pour ma part je goute peu ce genre et donc, forcément, des chapeaux de cow-boys qui échangent des coups de feu après avoir palabré sur la taille de leurs gonades pendant des plombes m'ennuient un peu.
Il est évident que le western est un style cohérent par rapport au sujet du film, le protectionnisme US, son passé sécessionniste, mais aussi les lobbys pro-guns et pro-life et les fous de Dieu de tous poils, mais néanmoins, Romero montre une certaine paresse dans le partie horrifique du film.

click to zoom


On peut cependant constater que le vieux a encore de la vigueur et que le film est encore formidablement écrit, très solidement mis en scène et qu'il parvient à faire exister de vrais personnages et d'engager de vraies réflexions.

click to zoom


Malheureusement, il accumule les mêmes défauts que Day of the dead avec un sous-texte politique très intéressant mais trop ostentatoire et surtout une certaine lenteur dans l'action.

click to zoom


Un très bon film, certes, mais une vraie déception, tout de même, donc...



click to zoom

Concernant la sortie, les distributeurs français semblent trainer la patte et le film est déjà sorti en DVD depuis un moment en Angleterre. La rumeur d'une sortie Direct To Video chez nous s'amplifie et l'inondation du Net de copies pirates d'excellente qualité et en VOSTF, siouplait, devrait logiquement reduire à néant tout espoir de le voir en salle... Dommage.

4 commentaires:

eelsoliver a dit…

tu confirmes ce que je craignais de la part d'un Romero plutôt peu inspiré depuis quelques temps en matière de zombies. J'ai été très déçu par land of the dead. Je passerai donc mon tour sur celui-ci, sauf si je tmobe dessus...

Foxart a dit…

Bah tu aurais tort de passer ton tour sur celui là, comme je le dis, un Romero moyen vaut déjà bien mieux que bien des films d'horreur.
Cela reste un film très estimable.
Et en matière d'inspiration zombiesque, je trouvais au contraire qu'il était très en forme avec Land of the dead et encore davantage avec Diary of the dead.

eelsoliver a dit…

oiu mais en même temps, j'ai l'impression que Cronenberg réalise toujours le même film depuis plus de 20 ans...

Foxart a dit…

Cronenberg ?
Tu veux dire Romero ?

Concernant le fait de réaliser le même film depuis 20 ans...
On dit souvent que c'est le propre des grands cinéastes comme des grands artistes en général