30 mai 2010

Le plomb changé en toc



click to zoom


Voila donc - pour moi - le buzz le plus incompréhensible de l'année...
Et, sans doute, le prix du meilleur attaché de presse à décerner d'urgence à ce film qui - VRAIMENT - n'en méritait pas tant mais fut nourri d'une belle promo de supermarché en amont...

On nous a abreuvé pendant des semaines d'un supposé rythme de folie, d'une écriture de la comédie romantique à l'américaine, de ses acteurs éclatants, de ses second rôles hilarant, etc...

Et bien tout ça c'est du flan, et du flan beaucoup plus sucré que prévu...



Ok, Romain Duris fait le show et il le fait foutrement bien: toutes les scènes, notamment de danse où il donne de son corps sont vraiment très belles... Mais elles l'étaient aussi dans Arsène Lupin, ce qui n'en faisait pas pour autant un bon film, loin de là.

Ok LA Paradis est jolie comme un cœur et le film lui offre même UNE scène hilarante (le play back de Wham dans la voiture)... C'est certes déjà beaucoup mais c'est bien peu étant donné que - il me semble - c'est la seule scène qui m'ait décroché un rire...



Julie Ferrier, la pauvre, est ici employée pour faire une promotion de luxe de ses prochains sketches sur scène et le réalisateur semble avoir oublié l'immense comédienne qu'elle est et à qui des films comme Paris, Ça se soigne ou Didine rendaient bien mieux honneur et il ne l'emploie dans le film que comme la reine du travestissement en lui accordant un mini-sketch toutes les 10 minutes.

Helena Noguerra est vraiment l'excellente surprise du film et son abattage laisse souvent pantois, on peut malheureusement regretter que, à l'instar de tous les personnages du film, le sien ne soit traité que d'un seul bloc, comme un pantin au seul service des gags, mais jamais du récit, ni d'une quelconque ambition artistique du film.



Quand à François Damiens, il me sort par les yeux, désolé, et je le trouve particulièrement mauvais dans ce film médiocre...

Et malheureusement il faut bien reconnaitre que la seule chose qui sauve vaguement le film du néant absolu n'est ni le scénario, concon et cucul à souhait (Mon dieu, la fin !!! Le pauvre Peter Von Poehl ne méritait pas ça !!!), ni la mise en scène, mollassonne et sans âme, mais bel et bien ses acteurs...

Mais ça fait justement bien mal au cul de voir des gens aussi talentueux que Duris, Paradis, Noguerra ou Ferrier, se donner ici à 200% et ne recevoir que tant de médiocrité et si peu d'ambition en retour.

Le succès du film est pour moi un vrai mystère d'autant que sur un sujet proche et dans un décor semblable avec des acteurs tout aussi remarquable, le merveilleux Hors de prix, il y a quelques années n'avait pas reçu tant de laurier, ni de succès public alors qu'il était véritablement hilarant et surtout qu'il offrait vraiment une alternative française à la comédie romantique anglosaxone, en faisant preuve d'un immense talent de mise en scène et d'une ambition d'un tout autre niveau.
Pas comme cette espèce de guimauve prémâchée pour lectrice de Femme Actuelle, qui se contente de resucer mollement le modèle américain sans y apporter la moindre singularité.

Et puis prendre Dirty Dancing comme référence ultime... désolé, mais moi je préfèrerais toujours Lubitsch, Wilder, Stanley Donen, Pierre Salvadori et l'acidité des grandes comédies italiennes...

Nous n'avons décidément pas les même valeurs !!!

6 commentaires:

eelsoliver a dit…

en effet, un succès incompréhensible pour une comédie assez moyenne.

Foxart a dit…

Très moyenne !
Médiocre est même ici le mot approprié il me semble...

selenie a dit…

Tout à fait d'accord avec vous deux... Incompréhensible tant cette comédie (pas nulle mais moyenne) semble ne pas être au-dessu de la moyenne nationale de nos comédies plutôt fades.

Foxart a dit…

On n'a plus qu'à fonder le club Facebook de ceux qui n'aiment pas L'Arnacoeur ! lol

eelsoliver a dit…

médiocre, peut-être pas... Enfin perso, je n'irai pas jusque là mais très surestimé, ça ne fait aucun doute.

Foxart a dit…

Bah en fait, je trouve que c'est un film sans aucune qualité, ni de mise en scène, ni d'écriture et qui n'a que ses acteurs pour atout... C'est en cela que je le trouve très médiocre.