31 mai 2010

Qualité supérieure

Suite du déstockage massif des films vus ces dernières semaines en toute flemmardise...
Avec, dans la catégorie 3 étoiles:

click to zoomclick to zoomclick to zoom




The descent - Part2

Très au dessus de sa mauvaise réputation, la suite du chef d'œuvre de Neil Marshall est un excellent film d'horreur efficace et bien fichu. le film repose certes sur quelques invraisemblances et il ne peut plus bénéficier de l'effet de surprise qui faisait aussi la force du premier volet...mais la trouille l'emporte haut la main et le film n'est pas sans talent...


Dispo en DVD zone 2 France



Lake Mungo

Un inédit très recommandable, l'évocation documentaire du mystère entourant la disparition d'une jeune fille offre un film très lent, profondément émouvant, au frontière du fantastique et à la mélancolie tenace, une belle découverte !
Dispo en Zone 1 sans sous titres et chez Creex





La sentinelle des maudits

L'exemple même d'un cinéma fantastique 70's hélas moribond, le traitement très cru donne un film souvent politiquement très incorrect et profondément dérangeant...
Un très grand film à redécouvrir.
En Zone 1 US et Zone 2 UK, sans sous titres...
Une version DVDrip sous titrée en français de bonne qualité circule sur le net





Opera

Un des derniers grands films d'Argento, tous les défauts du maitre sont ici en germe mais l'ambition de la mise en scène emporte largement le morceau. Un des meilleurs giallo de son auteur.
Disponible sous diverses éditions en Zone 1 US et Zone 2 UK (aucune ne contenant la vostf et chaque édition présentant des versions de durée et de qualité variables). Une vostfr de piètre qualité circule sur le net





Coco avant Chanel

Une jolie surprise: d'abord un film qui m'a appris beaucoup de chose que j'ignorais sur Coco Chanel et dont la mise en scène très classique n'empêche pas le film d'être une belle œuvre sur la naissance du féminisme. Audrey Tautou est formidable et Benoit Poelvoorde trouve sans doute là un de ses meilleurs rôles.





Next of kin (Montclare Rendez-vous de l'horreur)

Une perle noire trop méconnue et introuvable en DVD qui mériterait pourtant grandement une réhabilitation en grande pompe.
Grand Prix au festival du film fantastique de Paris en 1982, ce film Néo-Zélandais est un modèle d'élégance de mise en scène navigant entre les codes du fantastique et du giallo qui ne craint jamais la lenteur et dont le rythme crée une belle sensation d'envoutement.
A voir absolument.
Dispo dans une édition australienne totalement introuvable... Toute autre édition est à bannir, pour le moment, car un affreux pan & scan y sévit et ne rend vraiment pas honneur au film.







Nick & Norah's infinite playlist

Retitré connement Une Nuit à New-York en VF, ce petit bijou de teen movie annonce, quelques mois avant la disparition de John Hugues que l'héritage est en de bonnes mains et que la relève est en marche. Drôle, sensible, intelligent, cet anti American Pie est aussi une jolie alternative au nouveau courant mainstream et con des films à la Twilight...
Dispo en DVD chez Sony




La nuit des vers géants

Jeff Lieberman est un des auteurs de ciné bis les plus passionnant et étrangement l'un des plus méconnus. Le réalisateur de Survivance et de Blue Sunshine offre ici un film des plus impressionnant dont les visions cauchemardesques alternent avec un humour des plus grinçant et décalé. Le film bénéficie d'une édition zone 1 de très belle qualité. L'ensemble de sa filmographie est à redécouvrir.
A noter, une affiche d'une très grande beauté...




Spider baby

Un des films les plus barrés et étonnant qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps.
Ce film culte, inspiration évidente de Rob Zombie (La Maison des 1000 morts) ou de Massacre à la tronçonneuse, entre autres, est un modèle de ce que la série B US peut faire de meilleur.
Hilarant, constamment surprenant, très politiquement incorrect et audacieux. Ce tout petit film démontre une nouvelle fois qu'avec de tous petits moyens, un bon grain de folie et plein d'idées (notamment de mise en scène), on peut créer des oeuvres qui traversent le temps avec grâce !
Dispo en DVD chez Wild Side


6 commentaires:

selenie a dit…

"The descent 2"... Je n'ai pas du voir le même film. Après un premier opus flippant voici l'évidence hollywoodienne avec cette suite plus digne de la série B. Le sang est moins réaliste et plus sauce ketchup=peinture, bizarrement les galeries et grottes sont beaucoup plus claire... Deux des paramètres phares du genre et surtout du premier opus sont ici complètement omises. Un scénario beaucoup plus téléphoné fini de nous ennuyer. A oublier.

Foxart a dit…

Oui, c'est en effet clairement une série B... et le scénario est certes plus faiblard... Mais le résultat m'a agréablement surpris... d'autant que les critiques pleuvent sur ce film qui n'en mérite pas tant.
Le sang, moins réaliste... pas remarqué ça du tout...(tu pinailles, là, un peu, non ?! lol)
Quand aux grottes, plus claires, c'est vrai mais le premier volet jouait beaucoup sur l'obscurité pour épaissir le mystère qui entourait le type de danger et la tronche des créatures...
Il serait ici ridicule de jouer sur le même tableau alors que les créatures sont désormais familières... Le mystère est d'emblée moins important et l'obscurité moins nécessaire...
Et si le film pâtit certes des défauts inhérents aux sequels il en reste tout à fait honorable... Une bonne série B, effectivement...
Mais quels sont les deux "paramètres phares du genre" dont tu parles ?

pinksataniste a dit…

Coco avant Chanel, pourtant de structure assez "scolaire", m'avait beaucoup plu à moi aussi. C'est un cinéma français qui laisse beaucoup reposer sur les épaules de ses interprètes. Avec une Tautou surprenante et un Poelvoorde égal à lui-même donc génial, ça fonctionne très bien.

Concernant The Descent 2... Le premier ne m'a pas plus emballé que ça. Donc le revoir en moins bien et sans l'effet de surprise ; je passe mon tour !

eelsoliver a dit…

plutôt généreuse cette note envers the descent 2... Certes, ça reste une suite efficace mais qui n'apporte strictement rien au premier.

Pascale a dit…

Qu'est-ce qu'elle leur a fait cte pauvre fille ?

Foxart a dit…

Hein ?! Quoi ?!
Quelle pauv' fille ?