05 juin 2010

Bonne came

On continue le déstockage massif, cette fois, exclusivement "Horreur & putréfaction" et dans la catégorie 2 étoiles à budget anorexique.
Un petit florilège de toutes les séries B visionnées ces dernières semaines et qui peuvent mériter le détour, beaucoup d'inédits, de DTV ou d'imports US ou UK...

click to zoomclick to zoom



The Descent - part 2

Après mure réflexion, j'ai décidé de rétrograder un peu celui ci qui aura davantage sa place aux cotés des suivants...
Très au dessus de sa mauvaise réputation, la suite du chef d'œuvre de Neil Marshall est un excellent film d'horreur efficace et bien fichu. le film repose certes sur quelques invraisemblances et il ne peut plus bénéficier de l'effet de surprise qui faisait aussi la force du premier volet...mais la trouille l'emporte haut la main et le film n'est pas sans talent...
Dispo en Zone 2 France




Colour from the dark

Une adaptation italienne réussie de l'univers de Lovecraft... ça parait impossible et pourtant Ivan Zuccon l'a fait. Voila une preuve que même avec de petits moyens on peut faire du cinéma de genre séduisant et crédible, pour peu que l'on soit passionné. Et ce film transpire la passion de son auteur pour le genre et pour Lovecraft. Une bonne surprise éditée en France en DVD chez Uncut movies





Villmark (Dark woods)

Avant l'excellent Skuljt du norvégien Pal Oie (chroniqué récemment ici même) en 2009. Il y eut ce déjà très bon Villmark qui démontre une fois de plus la vigueur, l'efficacité et l'originalité de ton du cinéma de genre scandinave. Survival des bois assez mystérieux, ici.
Très prometteur.




Snarveien (Détour)

Encore un film s'inspirant du snuff, dans la lignée d'Hostel, rien de très original, certes, mais un film bigrement bien foutu, efficace et qui fout plutôt les jetons. Avec en prime une scène de vie de famille dégénérée pour le moins mémorable.
Encore un bon film norvégien... qui devrait vous dissuader une bonne fois pour toutes d'emprunter des raccourcis...





Trick'r'treat

Chouette surprise et excellente découverte que ce film d'Halloween fichtrement excitant.
Remise au gout du jour assez originale du film à sketch façon Creepshow ou plusieurs histoires macabres s'entrecroisent un soir d'Halloween.
A découvrir...
Disponible en Zone 2 UK et Zone 1 US (avec sous titres français)



Tooth and Nail

Ambiance post-apocalyptique façon Je suis un légende... En 2012, suite à la pénurie de pétrole, l'humanité est dévastée...quelques survivants réunis dans un ancien hôpital tente d'éviter de servir de barbecue à une bande de dégénérés cannibales (au rang desquels on retrouve Michael Madsen lol).
Ambiance Doomsday du pauvre, on pense aussi à 2019 après la chute de New-York (en mieux...pas difficile !), à Mad Max mais surtout à Assaut, de John Carpenter.
Un tout petit film au budget visiblement famélique mais qui tient son sujet et filme avec humilité une énième série B au demeurant fort regardable et sympatoche.
Disponible en DVD zone 1 dans la collection Horrorfest - 8 films to die for (2007) (sous-titres anglais)



The night strangler

Petite curiosité très réussie.
Cette cocasse série B mélant comédie, polar et fantastique avec un vrai sens de l'image (et de l'humour) avec l'hilarant Darren Mc Gavin dans le rôle du détective Carl Kolchak vaut vraiment le détour !
Disponible en DVD double feature Zone 1 (sous-titres français) avec The Night Stalker



The Hidden

Grand prix à Avoriaz en 88 le film a un peu vieilli mais il reste une série B d'action assez plaisante et bien mené et vaut surtout pour le charme de Kyle Mc Lachlan dans un rôle de gentil flic extra terrestre des plus mimis...
Disponible en coffret Zone 2 France avec The Hidden 2





Macabre(Darah)

De loin le film le plus original et barré de cette liste. Le cinéma d'horreur indonésien était surtout une curiosité kitsch, pour moi, à priori.
Ce film est une belle tarte dans ma petite gueule d'européen arrogant.
Un film totalement frappadingue, ultra violent, affreusement gore et constamment surprenant, déroutant, hilarant, terrifiant...
Assurément une découverte et un ovni et la révélation d'une actrice proprement hallucinante dans le rôle incroyable de Darah !!!



Donkey punch

Huis clos maritime tendu comme un string, à l'atmosphère ultra violente, plutôt réaliste.
Un genre de petits meurtres entre amis sans humour.
A vous dégouter des drogues et des partouzes lol
Disponible en Zone 1 US et Zone 2 UK




Slaughter

Tiré de faits réels... après avoir visionné le film, on a un peu de mal à y croire tant le récit est tordu et semble un poil tiré par les cheveux.
Mais l'on sait bien que parfois, la réalité elle même n'est pas forcément très crédible.
Un très bon thriller ici, en tous cas... et un duo d'actrices remarquable...
Dispo en Zone 1 US dans la collection Horrorfest - 8 films to die for - 2009 (sous titres anglais)




Blood Creek

Si on m'avait dit qu'un jour j'ecrirais ici du bien de Joel Schumacher, je ne l'aurais sans doute pas cru...
Et pourtant, ici, dans l'esprit pur d'une série B d'horreur revisitant de manière très originale le mythe du vampire en le mixant au film de naziploitation, il réussit en toute humilité une très bonne série B.
Enfin un film fréquentable... ça méritait d'être souligné.
Dispo en DVD zone 1 US (sous titres anglais)



Trailer park of terror

Adaptation assez jouissive et rigolote d'un comics américain très très pompé sur 2000 maniacs de Herschell Gordon Lewis. Cette petite série B ludique au possible réalise l'exploit de nous venger de l'immonde 2001 Maniacs réalisé en 2005. je la remercie au moins pour ça.
Dispo en zone 2 UK et en Zone 1 US (sous titres anglais)



Plague town

Ça commence très mal, comme un vieux film de Bruno Mattei, et puis, au fur et à mesure que le film avance et que le film affiche des références un peu plus glorieuses (Lucky Mc Kee, Jorge Grau, Narciso Ibañez Cerador, Jean Rollin, George Romero, Lucio Fulci...) et surtout qu'il démontre une vraie vision de cinéaste, à défaut d'avoir le budget suffisant pour la mettre en scène, le film malgré tous ses défauts, fini par emporter l'adhésion comme parvenaient à le faire certains nanards de zombies italiens, français ou espagnols des années 70 et 80.
Dispo en Zone 1 US et Zone 2 UK (aucun sous titrage)
et le 7 juillet en Zone 2 France




Toutes les couleurs du vice

Second film de la trilogie Giallo de Sergio Martino avec Edwige Fenech, après L'étrange vice de Mme Wardh et avant Il tuo vizio è una stanza chiusa e solo io ne ho la chiave (Ton vice est une pièce fermée dont je suis le seul à posséder la clef). ce film parfois déroutant est un mélange bizarre de giallo, de film de secte satanique et de psychédélisme 70's.
Si le film est bourré de qualité, il est, comme beaucoup de gialli, presque expérimental et même si Martino est mille fois plus inspiré par le giallo que par les cannibales, les films post-apocalyptiques ou les alligators, le film souvent confus dans sa forme comme dans son récit, prend le risque de perdre parfois son spectateur en route. Il est malgré tout souvent captivant et contient même de très grands moments de cinéma. Et même si le film est forcément en dessous de Bava, Argento ou de La Tarentule au ventre noir de Paolo Cavara. On est tout de même dans le haut du panier des polars horrifique italiens de ces riches années.
Edité en France en DVD dans l'excellente collection Giallo de feu Néo Publishing



Necromantia

Disponible en Zone 2 France


6 commentaires:

FredMJG a dit…

Eh oh pourquoi il prend pas mes comms ton site non mais des fois !
petit essai...

FredMJG a dit…

Tiens, ça a l'air de remarcher. Je disais donc que j'aimais beaucoup le Martino. Quand à Hidden, je me souvenais encore de leurs échanges de fluides et pouah ! :)

eelsoliver a dit…

Suite efficace que the descent 2 mais qui ne sert pas à grand chose, si ce n'est de jouer sur le succès du premier. Pour le reste, j'ai adoré hidden et je te déconseille fortement de voir la suite. Très bonne surprise que trick'r treat.

FredMJG a dit…

Je plussoie total pour hidden 2... En plus Kyle n'y est pas, ce qui est une raison suffisante pour éviter le film

Tietie007 a dit…

The Hidden, opus de Jack Sholder que j'avais vu à sa sortie en salle, avec le très lynchien Kyle McLachlan.

Foxart a dit…

Oui, moi aussi, je l'avais adoré à l'époque... d'où une légère déception, le film a pris quelques rides...