20 octobre 2010

Les monologues du vagin neurasthénique


ImageShack, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting, photo image hosting site, video hosting siteImageShack, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting, photo image hosting site, video hosting siteImageShack, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting, photo image hosting site, video hosting site



IL est toujours périlleux d'aller découvrir de nouveaux artistes de "café-théâtre" tant tous ces stand-ups et autres one-man-shows se ressemblent et ne font qu'imiter (souvent mal) leurs illustres prédécesseurs... Seuls quelques rares artistes se sont distingués de ce flot de nouvelles têtes (pour des spectacles presque clonés) en offrant des univers barrés et décalés: Zouc, Lemercier,etc... Et parfois, dans un minuscule théâtre on découvre une "inconnue" qui joue dans une toute autre cour, ne surfant pas du tout sur la vague "Stand up" et qui offre un spectacle nouveau, personnel et à mille lieues du tout venant "café-théâtral". Évidemment, on sent bien que le spectacle n'est pas encore totalement abouti (seulement 4 représentations à ce jour) et qu'il achève tranquillement son rodage, des évolutions sont sans doute en cours et à venir... Mais ce monologue formidablement joué et écrit frappe d'emblée par la singularité de son auteure comme de son univers. Ce portrait de femme au bord de la crise de nerf et qui sombre lentement sous nos yeux dans la folie la plus pure et la plus dure est aussi hilarant qu'il sait parfois se montrer glaçant ou touchant. Une belle découverte, donc, et une artiste en éclosion qui ne devrait plus tarder à se faire un nom et à remplir d'autres salles, plus prestigieuses, petit à petit...

Après avoir rodé le spectacle pendant quelques mois dans une petite salle parisienne, Sandrine Delye revient au bercail et nous offre enfin une représentation din ch'Nord.

"La vie, seule."
Le 12 novembre à 19h à la ferme Dupire, à Villeneuve d'ascq.
Réservation 03 20 71 69 17 ou letheatredacote@wanadoo.fr

Aucun commentaire: