02 janvier 2011

Rosebuds

En France et à l'étranger quelques comédien(nes) qui ont émergé cette année, de vrais révélations et de beaux espoirs !

Aaron Johnson dans Kick-Ass
(+ Chatroom & Nowhere boy, pas vus...)



Le geek le plus sexy de l'année... Et une gueule qu'on commence déjà à beaucoup revoir au cinéma... déjà lancé, celui ci !

Mimi le Meaux dans Tournée



Un beau rôle dans un grand film, il n'en fallait pas moins pour imposer cette merveilleuse actrice. Un corps tatoué et un visage à la beauté singulière qui font déjà partie de l'histoire du cinéma. Rien que ça !

Noomi Rapace dans la trilogie Millenium



Plus vraiment une révélation, mais elle confirme tellement dans les épisodes 2 et 3 les espoirs placés en elle que désormais, la boucle est bouclée et la belle est envolée !

Delphine Chaneac dans Splice



Un rôle vraiment difficile sur lequel repose entièrement la réussite du film. Pari tenu ! Et grande révélation de cette année cinéma.

Morgana Davies dans L'arbre



Les enfants au cinémas ne sont pas tous de petits singes savants. Certains endossent des rôles bien trop grands pour leur toute petite taille et s'en sortent avec les honneurs. Tous le casting de l'arbre est au diapason de cette petite beauté !

Jakob Cedergren dans Submarino



Un charisme, une présence et un sex appeal incroyable, un peu étriqués dans un film pas vraiment à sa mesure mais quelle révélation !

Olivier Barthelemy dans Notre jour viendra



Déjà épatant dans Sheitan, Olivier Barthelemy trouve ici son plus beau rôle dans un film qui ne tient malheureusement pas ses promesses. Mais à mon avis, il a l'étoffe d'un jeune Gabin auquel on aurait greffé la félure d'un Dewaere... On en reparlera à coup sur !

Ashley Bell dans Le dernier exorcisme




Un film injustement méprisé et une des performances d'actrices les plus marquante de cette année. Elle mériterait un Oscar... mais elle attendra sans doute quelques années avant d'en avoir un, je prends les paris !

Bora Altas dans Miel



Un des visages qui resteront gravés à jamais dans ma mémoire de cinéphile. Justesse, émotion et un grand talent dans ce tout petit bout de chou... Et l'un des plus beaux films de l'année, aussi...

François Sagat dans Homme au bain



Cette scène ou Sagat est humilié par Dennis Cooper vaut à elle seule qu'il se retrouve ici. The man with a child in his eyes. Même si l'on peut craindre que ce corps kitsch, ce crâne tatoué et son passé de hardeur gay ne limitent sa future carrière...

Niels Schneider & Monia Chokri dans Les amours imaginaires



Le moins qu'on puisse dire est que le film ne m'a pas convaincu, mais ces deux là sont craquants comme des croissants chauds et Dolan les filme avec un vrai désir.

Esteban Carvajal Alegria et Arthur Mazet
dans Simon Werner a disparu




Tous les acteurs sont formidables dans ce film injustement passé inaperçu. Particulièrement les garçons.

Jules Pelissier
dans Simon Werner a disparu et Bus Palladium




Jules Pelissier, rescapé de la Nouvelle Star ne fera sans doute pas carrière dans la chanson, ce qui n'est pas une mauvaise nouvelle, mais dans ces deux films (inégaux) il impose son corps frêle et nerveux et sa drôle de gueule avec une certaine timidité, encore... mais le potentiel est là, ça se voit !

Juno Temple dans Kaboom



La bombe atomique de l'année... ses jolis tétons comme des fraises tagada me feraient bien virer hétéro...

Gemma Jones
dans Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu




Un soit disant petit Woody Allen qui réussit pourtant avec panache là où échoue Mike Leigh à dire sensiblement la même chose. Allen est plus cruel, certes... Et cette vieille dame a largement passé l'âge d'être une révélation... Et pourtant, elle y est merveilleuse et devrait faire taire tous ceux qui s'extasient dernièrement sur l'insupportable "performance" de Lesley Manville dans Another Year...

Abbie Cornish dans Bright star



Lumineuse et bouleversante.

Lucy Gordon dans Gainsbourg Vie Héroïque



Une belle étoile filante... Elle illumine le film et trouve là son plus beau rôle. Le dernier hélas...

Deborah Grall
dans Gainsbourg Vie Héroïque et Maison Close




A l'heure où les pulpeuses du New Cabaret Burlesque font un tabac, les formes de Deborah Grall devraient finir d'imposer de nouveaux standards de beauté. Et elle est formidable dans toutes ses apparitions au cinéma comme en télé.

Anne Charrier, Blandine Bellavoir et Valérie Karsenti dans Maison Close



Tout le casting de cette série formidable est à saluer. Mais ces trois là sont de furieuses natures et d'étonnantes actrices !

Louis-Ronan Choisy dans Le refuge & Memory Lane



Le Ozon est magnifique mais a été très mal accueilli, le pauvre Louis en a pris pour son grade au passage... Memory Lane est pour moi d'une vraie médiocrité mais il reçoit un excellent accueil critique. Incompréhensible. Hélas, ce chanteur et acteur débutant joue le rôle principal dans l'un et ne fait qu'une courte apparition dans le deuxième. Il reste pour moi un des visages et une des voix de 2010

Saoirse Ronan dans Lovely Bones



Un petit Peter Jackson mais quelle révélation !

James Thiérrée dans Liberté



Les amateurs de théâtre le connaissent bien. Le cinéma ne kui avait donné jusqu'ici que des miettes. Tony Gatlif lui offre un immense rôle à sa démesure et il y est juste extraordinaire.

Béatrice de Stael dans La reine des pommes



Une vraie nature comique et une voix incroyable. J'ai vraiment hâte de la revoir.

Gabourey Sidibe dans Precious



Elle est bouleversante dans Precious, mais je crains que le puissance du rôle, la médiocrité du film et la singularité de son physique n'en fasse l'actrice d'un seul rôle. A moins qu'un Eastwood ne lui écrive du sur mesure...

Adèle Exarchopoulos dans La rafle




Déjà remarquée dans le très beau Boxes de Jane Birkin, elle explose dans La Rafle, pourtant film un peu lourdingue. elle met du suspense dans un film qui se repose un peu trop sur ses violons.

Jesse Eisenberg dans The Social Network



Amoureux depuis Adventureland... je suis donc content de le voir porter un film aussi lourd sur ses épaules et s'en sortir avec les honneurs.

Sarah-Jane Sauvegrain dans La Vie au ranch



Explosion est un mot qui lui va à merveille !

Yahima Torres dans Vénus Noire



Grande claque ! Total respect... Premier rôle plus que courageux dans un film admirable.
Un des grands chocs de l'année

Agathe Schlencker dans Belle épine



On a beaucoup dit qu'il y avait du Pialat dans Belle épine... ce n'est pas faux, et même si le rôle est mince, la présence d'Agathe Schlencker irradie de la même manière que Sandrine Bonnaire dans A nos amours. Trouvera-t'elle le cinéaste qui saura lui donner un grand rôle.

Andreas Lust dans Le braqueur - La dernière course



Sans doute un des films les plus forts de l'année et un des acteurs les plus époustouflants.
Inoubliable !

Nina Rodriguez dans No et moi



Un petit film mais déjà une belle présence... à suivre

Thomas Cavanagh dans Sublime



Encore un des grands chocs de cette année. Immense acteur, grand film.

Jocelin Donahue dans The House of the devil




L'Oscar de la meilleure scream queen de l'année lui revient haut la main. Elle est absolument formidable dans ce qui restera comme l'un des meilleurs films d'horreur de l'année.

Andrew Lincoln dans The Walking Dead



Déjà repéré dans Afterlife, cet acteur anglais se paye le premier rôle de LA meilleure série US de l'année. LA classe américaine !

Eric Elmosnino dans Gainsbourg Vie Héroique



Il n'est pas qu'une simple révélation... Il est LA révélation de 2010 et il ne tombe jamais dans l'imitation de Gainsbourg, ayant l'intelligence de préférer être l'incarnation du personnage de Joan Sfarr


5 commentaires:

FredMJG a dit…

Ouh quelle bande de jolis garçons que voilà.
Tu n'as pas vu des Filles en noir et Bas fonds ? ou alors 5 demoiselles se seraient immanquablement retrouvées dans ta liste ;)

Phil Sine a dit…

eh ben ça en fait du beau monde... il faut voter ?
je suis d'accord pour le garçon de kick ass et des autres films que j'ai vu moi ! :)
par contre pourquoi pas xavier dans les amours imaginaires et seulement ses 2 partenaires ?
et thomas dekker aussi ? (il n'est pourtant pas que beau... ;)

Foxart a dit…

@Fred >
Non, je n'ai pas encore vu Bas fonds et j'ai malheureusement raté Des filles en noir... je ne désespère pas de les ajouter à la liste...

Mais 16 garçons pour 22 filles dans ma liste...
Avantage aux filles, déjà, donc !



@Phil>
Pas de Dolan parce que je le trouve très mauvais acteur, bien que très joli garçon... Encore qu'il a fait des progrès depuis J'ai tué ma mère... mais je pense qu'il faut qu'il arrête de jouer dans ses films, ça lui permettra sans doute de commencer à penser davantage sa mise en scène ;-)

Pas de Dekker... parce que je me suis contenté de mes préférés... et que Dekker m'a plu mais ne m'a pas marqué plus que ça...
Mais je le trouve très bien et j'adore Kaboom...

Foxart a dit…

Phil, tu peux voter, si tu veux, c'est une bonne idée, même, tiens...
Allez, votez pour vos 5 fav' !

Phil Siné a dit…

tu plaisantes ??!! dolan mauvais acteur ??!! pfff...
il est parfait en tout ce garçon !!

bref, puisqu'il faut choisir :
aaron johnson
niels schneider
monia chokri
louis ronaaaannnn !
eric elmosnino
ça fait 5, mais bon...