05 mai 2011

Parano 1.0


Étrange film que cette coproduction américaine, roumaine et islandaise... à la fois trip expérimental lynchien, fable métaphorique de notre société (nanotechnologies, Marketing viral, télésurveillance et consumérisme) et thriller d'anticipation paranoïaque entre Kafka, Orwell et Philip K.Dick...
Bien que souvent hermétique et quasi imbitable, le film parvient à installer malgré des moyens visiblement très limités une atmosphère assez mystérieuse, envoutante et même captivante dans sa dernière partie... tout cela dans un univers visuel très particulier.
Mais il a surtout pour principal mérite d'employer des acteurs absolument remarquables et incroyablement sous exploités dans le cinéma américain de ces dernières années, le toujours parfait Jeremy Sisto (Six Feet Under), la géniale Deborah Unger (Crash/Signs & Wonders), le cultissime Udo Kier (de Warhol à Lars Von Trier en passant par Gus Van Sant...) et cette bonne vieille tronche de cake de Lance Henricksen... Une vraie curiosité...


Aucun commentaire: