27 juin 2011

Janet is BAD !



http://img691.imageshack.us/img691/2658/totorofch.png

D'abord, Janet est une fucking superstar et comme toute fucking superstar qui se respecte elle se doit de commencer le show avec une heure de retard sinon ça ne serait pas drôle... On se coltine donc un DJ visiblement spécialiste en mariage et bar mitzvah qui nous balance une sélection de ses meilleurs vinyls hip hop, haranguant la foule en délire à coup de Jay Z, Public enemy, Beastie boys, Cut Killer & NTM... Bref rien de vraiment déplaisant mais on commence gentiment à s'emmerder... Puis une voix d'hotesse de l'air nous annonce un entracte de 20 minutes qui en durera près de 40, le temps pour Janet de s'enduire les cuisses de vaseline afin de pouvoir à nouveau rentrer dans son falzar d'il y a deux ans...


Janet Jackson Runaway par lucile18

Et now, ladies & gentlemen... C'est parti pour le show... Sur un écran LCD géant, on nous diffuse en esclusivitité mondiale de 1996 ZE clip de Runaway... La salle se chauffe déjà, malgré la pixellisation pourrie de l'écran, en se disant que la bête de scène ne devrait plus tarder... Ignorant encore - Malheureux ! - que ces intermèdes vidéos et autres diaporamas allait devenir une ponctuation tout le long du show... et pas de deux minutes...


Photos © Thierry Pautot


Parfois on frôle le "quart d'heure You tube" comme dans cet atroce passage où l'on se fade les vieilles vidéos pourries de ces plus mémorables performances d'actrice... d'abord dans Good times, touchante petite pleurnicharde, puis en mijaurée d'Arnold & Willy, en époustouflante actrice de composition dans le chef d’œuvre Poetic Justice puis (non non c'est pas fini, juré, ça dure trois plombes lol) et d'un autre chef d’œuvre de l'histoire du ciné dont j'ignore le titre mais où on dirait la fille cachée de Mariah Carey et de Jackie Stallone prête à exploser dans sa combi moulante qui pète un câble et saccage hystériquement un immonde appart de pimp en hurlant comme une génisse... Interminable...
Le premier extrait à lui seul aurait pu être touchant et servir d'intro à une jolie ballade, mais que pouic ! On va vous en servir pendant 20 minutes, car Miss Jackson est sans doute partie faire caca...


Photos © Thierry Pautot

Et le show reprend, dans toute sa "splendeur"... C'est à dire avec le même son ultra pourri, archi saturé, un peu comme une vieille K7 de Janet passée dans un vieil autoradio pourri poussant à donf ses enceintes 12 watts dans un 2CV qui vibre avec les basses...

Photos © Thierry Pautot

Deux tenues au total, qui ne justifient en rien les sempiternelles et interminables coupures du show par des vidéos ou des medley archi nazes chantés par les deux choristes... Si l'on devait mettre bout à bout les chansons de Janet en live, on arriverait péniblement à 40 minutes à tout casser sur un show d'à peine 1h30... Scandaleux !!!


Photos © Thierry Pautot

En moins d'une heure, mon chéri se casse et m'attend dans les escaliers, il me dira plus tard avoir vu sortir des dizaines de personnes furieuses, criant au scandale et au foutage de gueule... On ne peut pas dire mieux...
Je reste un peu plus, espérant toujours un sursaut qui ne viendra que par la miraculeuse descente du ciel de trois luminaire Ikéa 90's (comme tout le reste du show, d'ailleurs) de toute beauté en guise d'unique décor.

Et le show de se poursuivre sur la même lancée, diaporama des plus beaux photoshops (tablettes de chocolat incluses) de l'idole, chorégraphies style lap dance, danseurs limite amateurs en mode gogo dancers de club gay, son toujours aussi pourri et "I missed you so much Paris" de rigueur... bah, ne jamais oublié de lécher le cul du public pour éviter les mauvaises critiques du lendemain et fans hystéros en mode "Wi miss you tou Djanet"...

Et moi, comme un crétin baillant, au lendemain du triste anniversaire de la mort de MJ, je continuais quand même d'attendre avec un peu d'espoir un joli moment d'émotion, une petite reprise, une ballade, quelque chose de vrai et touchant, au lieu de quoi on a eu l'idée vraiment gerbante de nous refaire le coup de la vidéo de Scream en back-up (toujours sur le même écran désespérément défaillant, visiblement monté et géré par un geek incapable de se sortir les doigts du cul pendant tout le concert) avec hurlement du public de rigueur (j'y ai laissé mon tympan droit, une folle du nom de Dieu ayant lâché un cri déchirant au sens propre dans mon pavillon)... Et là on enchaine sur l'horrible Rythm Nation, s'en est trop pour moi, dégouté et triste, je décide de me tirer... et de rater Together again, dommage...

Voir Janet en live et dans une petite salle comme L'Olympia était pour moi une chance unique... Je suis sur de deux choses désormais: La première étant que ça restera - sans aucune doute possible et ad-vitam - une expérience unique et l'autre étant que ça ne fut définitivement pas une chance... Plus proche de la torture... pour les pieds, les oreilles et mon peu d'intelligence.

Et sinon, à part ça, elle est toujours aussi jolie et semble avoir bénéficié d'une excellente chirurgie indétectable et très réussie, c'est déjà ça... Tant mieux pour elle et pour les premiers rangs...

Photos © Thierry Pautot

J'aurais au moins eu l'immense plaisir en compensation de rencontrer une partie de la "family" à laquelle j'ai failli appartenir il fut un temps et notamment le délicieux et adorable Kikidou d'amour qui nous a fait ce cadeau (certes empoisonné mais ça, il n'y est pour rien lol) et de son mari René, qu'on espère tous deux revoir au plus vite, et du méchant Ben et de son bienveillant et infiniment patient mari Anton (courage à lui, je pense que cet homme est un saint !!! lol) ainsi que de La Black chatte Manue pour cette belle leçon de bienveillance et d'argumentaire dans un débat sur Gaga qui aurait vite pu tourner en eau de boudin sans ton intervention avec toute cette bande de langues de putes autour de la table. On a, Arnaud et moi passé un excellent moment en votre compagnie à tous et en plus on s'est vraiment régalé dans votre cantine !!!
A très bientôt, à Lille ou à Paname, vous êtes les bienvenus chez nous... sauf la méchante Ben !!! (je blague ;-)) Mais en revanche si Anton a besoin d'un havre de paix où venir se ressourcer et déposer sa croix, qu'il vienne à la maison ;D

Excédés par ma critique du show et vous voudriez un contre point (même mensonger...) ?
Voici une excellente critique dans Elle... apparemment, c'était bien le même soir mais on n'a pas vu le même show... "Plus de 2h" !!! Elle était bourré ou quoi la journaliste ?

http://www.elle.fr/Loisirs/Musique/News/J-y-etais-Janet-Jackson-a-l-Olympia-1633340

2 commentaires:

Phil Siné a dit…

tiens elle existe encore ? ça avait l'air bien pourrave en tout cas... tes petits commentaires sont très divertissants ! :)

Cornelius a dit…

Moi cela ne m'étonne pas du tout. Pour avoir travaillé dans le spectacle durant 10 ans, en côtoyant petits et grands artistes de renoms (ou pas), ce milieux est un milieux de merde. Tout le monde critique tout le monde. Personne aime personne. C'est comme au gouvernement, tout le monde crache sur tout le monde, prétextant que l'un a dit que l'autre sentait sous les bras... Bref. Pour ce qui est de ces "énormes" prod a l'américaine, c'est l'argent qui compte. Tant qu'une télé ne filme pas le show, on s'en fou. Pire, le publique est là pour apporter la tune et engraisser ces gens sans scrupules. Vive des artiste comme -M-, Benabar, Calogero, Depalmas... Vraiment des gens bien et simples.