16 février 2014

Marée basse






J'aime beaucoup Marion Vernoux en général et je lai même souvent défendue envers et contre tous mais cette fois, avec cette love story aux dialogues sur-écrits et à l'atmosphère totalement artificielle elle semble perdre sa singularité, son âme...





Fanny Ardant est épatante dans le rôle de Fanny Ardant et les seconds rôles font tellement tapisserie que seule Marie Rivière parvient à faire exister son personnage, les autres n'étant que des silhouettes escamotables.
Même Patrick Chesnais, pourtant si formidable - toujours - peine à faire exister son personnage qui n'est qu'une caricature de mari jaloux, triste et résigné.
La seule vraie belle idée du film et le seul choix un peu singulier de ce film d'une vraie et désolante banalité tient au casting de Laurent Lafitte qui étonne en séducteur viril et léger.





Il est formidable et la belle lumière de la cote Dunkerque/Malo lui va très bien au teint.
le reste n'est que banalité et ennui malgré le vrai potentiel d'un beau sujet hélas traité avec un vrai manque d'audace et de sensualité.



Aucun commentaire: