20 mai 2015

La chair (morte) est triste hélas et j'ai vu tous les films



Tout au long de la projection de ce navet inodore, incolore et sans saveur, une question me taraudait: comment un tel produit formaté et semblant n'être que le pilote peu excitant pour une énième série télé fantastique (médiocre), comment un film prétendant réinventer le genre ne fait rien d'autre que sucer la moelle d'une vingtaine de film déjà existant (et pas tous brillants...) pour n'en proposer à l'écran qu'une compilation à peine digérée de scènes mises bout à bout et peinant à susciter le moindre embryon d'intérêt (ne parlons même pas de peur, tout ici n'est qu'ennui (im)mortel), à peine filmé, pas du tout écrit ni structuré et à la direction d'acteurs pour le moins défaillante...
Quiconque aurait vu, en vrac, Frankenstein ou sa Fiancée, L'expérience interdite et consorts, un ou deux Freddy Krueger, un Re-animator, un zeste de Zombies flicks, quelques exorcistes, Grââve encounters, une Carrie et un Cujo risque fort de renifler la très déplaisante odeur de moisi réchauffé du machin...
Les autres, très jeunes ou juste moins exigeants, pourraient - éventuellement - s'en contenter en mode pop-corn, mais honnêtement il faut être très naïf pour ne pas voir derrière ce "recyclage" éhonté d'idées de cinéma autre chose qu'un pur produit marketing, opportuniste et cynique, visant à soutirer quelques euros de la poche des amateurs de frissons qui s'y laisseraient piéger.
Visiblement pas cher à produire, vite sorti en salle avec promo minimale et forcément rentable pour peu que suffisamment de gogos se laissent appâter... Bref, désolant !



Aucun commentaire: