06 mars 2016

Redemption Road






Évidemment, Southbound, comme tous les films à sketches, souffre de l'inégalité entre ses segments...
Mais ce problème étant posé, on ne peut que saluer l'ambition formelle et narrative du projet assez bien mené d'autant plus qu'il semble totalement dénué de prétentions auteurisantes, qu'il compense son manque d'argent par beaucoup d'idées, qu'il déborde d'humour très noir et qu'il transpire de chaque plan un véritable amour du genre.



Pas un grand film donc, mais exactement le genre de série B après lesquelles on court beaucoup sans en attraper des masses.
Ne boudons donc pas notre plaisir...



2 commentaires:

FredMJG a dit…

C un peu court jeune homme :)
Non C vraiment sympa, avec pas mal de références bien senties et mine de rien les "créatures" filent vraiment les jetons
PS. Alors on a repris son blogounet ?

Foxart a dit…

Bah voui, comme tu vois ;)